La réalité est ce que l'imagination fait d'elle _Charmant _ David Safier_

Affichage : 1 - 5 sur 5 RÉSULTATS
Akata Appréciation Excellente lecture Les maisons d'éditions Manga shojo

Perfect world T12 de Rie ARUGA

Extrait en image : Mon avis : Cette fin est au top. J’aime beaucoup la manière dont est abordé l’adoption, l’avant et l’après, la vie en famille… Le handicap est-il un obstacle ? Est-ce que Kawana pourra laisser Ayukawa seul avec …

Akata Appréciation Auteur (e) par ordre alphabétique Auteur(e) en A Les maisons d'éditions Manga shojo Très bonne lecture

Perfect world T11 de Rie Aruga

Extrait en image :

Mon avis :

Ce shojo réserve bien des surprises. Je suis bien contente de continuer à suivre la vie d’Ayukawa et Kawana. Leur évolution est charmante. Le couple en a vu des vertes et des pas mûres. Leur relation est en soi une belle réussite. Ils se sont battus pour eux et contre eux-mêmes. Ils ont lutté pour être ensemble. Leur entourage ne les a pas toujours aidés. J’ai été émue aux larmes. 

Il traverse une période pas facile, ils veulent un bébé, mais la procréation médicalement assistée (PMA) n’a pas réussi. L’adoption devient une évidence. Comme l’explique la mangaka dans la postface, ce n’était pas son choix, mais celui de l’éditeur de ne pas faire aboutir la PMA et de parler de l’adoption. Certains diront que c’est pour rallonger la sauce. Eh bien ! C’est la meilleure eau utilisée pour rallonger la sauce. Elle est restée onctueuse. Le chemin n’est pas simple, mais Ayukawa et Kawana sont fin prêts. Reste à savoir quand ils auront le bébé ? Comment réussiront-ils à s’en occuper ? Et si leur espoir et leur rêve sont comblés. Au vu de mes questions, vous aurez compris, je n’ai pas eu de doute sur l’issu de ce manga, mais cela ne m’a pas empêché d’avoir été ému aux larmes.  

Note : 4.5 sur 5.

Tome précédent :

D’autres avis :

Akata Appréciation Les maisons d'éditions Manga Romance shojo

Perfect World T5 de RIE ARUGA

Mon avis :

Ce manga_shojo_ se démarque des autres, alors oui, il y a un triangle amoureux… Cependant, ce triangle amoureux est très différent de ce que l’on peut rencontrer. Il y a bien deux garçons amoureux d’une fille, mais pas de coup bas entre eux, c’est à la loyal. Je dirais même qu’il n’y a pas de bataille. Kawana est libre de choisir.

Cette romance connait de vrais obstacles : l’handicap de l’un, la peur de trop se reposer sur l’autre d’être un poids, de ne pas savoir gérer l’handicap de l’autre surtout niveau santé, l’acceptation de l’handicap… Le regard de la famille, des ami.e.s tout ça prend de son importance dans cette romance.

La Mangaka va droit au but quand il s’agit de problème de santé lié à l’handicap. Elle en parle sans détour. Elle n’est pas là pour nous coocooner. D’ailleurs, il lui a été reprochée de faire un manga triste. J’ai envie de dire c’est quand même très difficile de faire une histoire mielleuse, quand on parle de handicap. Cette histoire va vous tirer des larmes, elle est riche en émotion. Et c’est justement son point fort selon moi.

Je me suis laissée happer à tel point que j’ai failli louper mon arrêt. Heureusement, c’était le dernier ! J’aurais pu retourner vers Châtelet. :S

Les dessins sont superbes, ils allient douceur et sensibilité, un contraste et le reflet de l’histoire.

Les deux personnages sont extrêmement attachants. Je me suis facilement identifiée à eux. De ce fait, je n’ai pas pu m’empêcher de me mettre à la place de Kawana. Je me demandais : comment je réagirais à sa place ? Les décisions qu’elle a prise serait-elle les miennes ? N’ayant pas de réponse, je ne peux pas la juger sur ses décisions.

Ce tome 5 est superbe, c’est sans doute le plus triste mais aussi le plus riche en émotion. C’est pour moi, un coup de cœur : mon tome préféré pour le moment.

En résumé : Ce tome est un coup de cœur triste certes, mais il transpire de sentiment, d’émotion.

Notation : 20/20 Coup de cœur !

Note : 5 sur 5.

Tome précédent :

Tome suivant :