La réalité est ce que l'imagination fait d'elle _Charmant _ David Safier_

Affichage : 1 - 5 sur 5 RÉSULTATS
Appréciation Excellente lecture Fantastique Le Livre de Poche Les maisons d'éditions LIVRE

Autre-monde T1 : L’alliance des trois de Maxime CHATTAM

Un extrait : -Alors vous croyez en Dieu. -Dois-je te répondre ? Je ne voudrais pas t’influencer. Eh bien, non, je n’y crois pas. Pour moi, Dieu est un concept qui sert à rassurer les hommes. A moins d’être autorisé …

Appréciation Auteur (e) par ordre alphabétique Auteur(e) en D Fantasy Lecture pas appréciée Les maisons d'éditions LIVRE Lumen Young Adult

Library Jumpers T1 : La voleuse de secrets de Brenda DRAKE

Mon extrait :

– Deux tatouages suffiront, a dit Carrig pour interrompre les digressions de Nana.

– Qui vas-tu tatouer ? ai-je insisté.

– Afton et Nick, bien sûr.

– C’est hors de question ! s’est exclamé Nick.

Afton a fixé l’aiguille que Nana était en train de visser au pistolet.

– Mon père va me botter les fesses si je me fais tatouer !

– Sornettes ! Tu n’as pas le choix si tu veux vivre, a rétorqué Nana du même ton que si Afton venait de refuser du sucre dans son thé.

Mon avis :

Tout de go comme on dit, je n’ai pas aimé ce livre. J’ai rencontré une grande difficulté à décrire les sensations, les points gênants, mon ressenti, enfin tout ce qui caractérise une lecture. 

Le début difficile

J’ai eu beaucoup de mal à accrocher au début, je pense même ne pas avoir accroché du tout. Je me suis même prise à lire en diagonale ce qui est pour le moins rarissime chez moi. 

Une plume un peu simpliste et une action qui l’est tout autant. 

 Un épisode m’a particulièrement marqué, Gia dit avoir oublié des éléments de son passé et quelqu’un lui dit « à bas, j’ai la formule qu’il te faut ». Toutes les actions sont comme ça, surtout au début. Alors, quand ça arrive une fois passe encore, mais tout le livre, c’est franchement ronflant et ça fait bâcler. Pour être honnête, l’intrigue principale gagne un peu en suspense et en profondeur sur le dernier tiers du livre. Dommage qu’il faille attendre autant de pages !

Ne parlons pas non plus du remake à la Star Wars : je suis ton père !

Résultat de recherche d'images pour "je suis ton père dark vador en gif"

L’écriture a aussi quelque chose d’enfantin, mais pas « l’enfantin » qui fait sourire, mais « l’enfantin » agaçant. 

De plus, elle utilise une langue que je connais bien l’italien. Eh bien ! Elle a fait une faute : ammettere il pura pour accepter la pureté. C’est : accettare la purezza. J’ai un petit peu tiqué. 

Un protagoniste insupportable

C’est difficile de partir du bon pied quand le personnage principal est à claquer toutes les 5 minutes. Gia aurait pu joué dans Tête à claques, ce rôle lui irait à ravir. Pourquoi ? Gia est présentée comme ayant plein de défauts : pas jolie, assez effacée, peureuse… Puis plus loin, l’auteure dit qu’elle fait de l’escrime et boxe. À ce moment, j’arrête ma lecture, je me dis : « on parle toujours de Gia, celle qui a peur de traverser la rue ». Parce que clairement, quand je pense à quelqu’un de peureux, je l’imagine sur les bancs en sport, pas sur le terrain avec un fleuret 😉 Mais peut-être que j’ai tord : /. 

Ensuite, elle va devenir la badass qui protège ses amis contre les méchants. Alors, je veux bien que l’amour, l’amitié nous changent une personne. Cependant en une dizaine de pages, c’est plus un changement de caractère, c’est une double personnalité.

Une romance à l’eau de rose  

Arik est un autre personnage que j’ai eu du mal à apprécier. Ce garçon est un cliché : il lance du chaud, du froid. C’est le BG qui tombe amoureux de la pauvre fille. C’est ch**** ! Ce n’est pas original. Et pourtant au début, j’avais accroché à leur coup de foudre littéraire. C’était mignon tout plein ! 

L’univers de l’auteure va-t-il recoller les pots cassés?

C’est peut-être un des seuls points positifs de tout le livre. L’auteur a de l’imagination à revendre. L’action a souvent lieu dans des bibliothèques ♥ et l’idée de voyager à travers les livres est superbe et assez bien exploitée. Les différentes créatures sont aussi intéressantes et originales

En résumé : Ce livre est bien pour un brouillon, car malheureusement, il y a beaucoup d’incohérence. Et c’est trop cliché! Je ne vous le conseille pas. 

Notation :

Note : 2.5 sur 5.

Et avez vous lu ce livre ? Qu’en avez vous pensé ? 

Appréciation Auteur (e) par ordre alphabétique Auteur(e) en B Contemporaine Folio Les maisons d'éditions LIVRE Très bonne lecture

L’élégance du hérisson de Muriel BARBERY

Un fragment des réflexions de Renée :

Au chapitre cinématographique, en revanche, mon éclectisme s’épanouit. J’aime les blockbusters américains et les œuvres du cinéma d’auteur. En fait, j’ai longtemps consommé préférentiellement du cinéma de divertissement américain ou anglais, à l’exception de quelques œuvres sérieuses que je considérais avec mon œil esthétisant, l’oeil passionnel et empathique n’ayant d’accointances qu’avec le divertissement. Greenaway suscite en moi admiration, intérêt et bâillements tandis que je pleure comme une madeleine spongieuse chaque fois que Melly et Mama montent l’escalier des Butler après la mort de Bonnie Blue et tiens Blade Runner pour un chef-d’oeuvre de la distraction haut de gamme. Pendant longtemps, j’ai considéré comme une fatalité que le septième art soit beau, puissant et soporifique et que le cinéma de divertissement soit futile, réjouissant et bouleversant.

Mon avis :

Quand j’ai lu ce livre, je n’étais pas trop dans mon mood littéraire. Pour le dire franchement, j’étais en panne sèche littéraire, rien ne me faisait envie… Et c’est dur d’en sortir. Bon assez parlé de mes états d’âme passés.

Ce livre m’a plu malgré ces conditions peu favorables, je dois l’avouer. La preuve est que j’ai corné au moins une vingtaine de pages. Oui, je corne les pages, un livre corné est pour moi, un livre bon et un livre qui a une histoire! Donc corné les pages est pour moi, un bon signe, un signe que ma lecture m’a plu, m’a interpellé, m’a fait réfléchir.

J’ai effectivement lu lentement par rapport d’habitude, mais c’est à cause de cette p***** de panne et non pas par rapport à la qualité du roman.

Ce récit a été pour moi une belle surprise bien que le début m’avait déçue, car je m’attendais à plus d’action. Or ce livre est contemplatif donc si vous aimez le rythme, et un peu moins les belles tournures de phrases et les critiques de la vie moderne. Un petit conseil, passez votre chemin. C’est une ode à la vie, je dis le contraire du résumé, je sais, mais je me comprends. Cette histoire est vraiment belle, la vie en est le sujet principal, ses cadeaux comme ses obstacles. Ce thème m’a permis de découvrir, de voir l’évolution de deux personnages que tout semble opposer :

  • Paloma a décidé de se suicider à 13 ans. C’est triste comme histoire, me direz-vous ! Et bien non ! Comment ? C’est simple. Paloma cherche une raison de rester en vie. Quelque chose, quelqu’un qui la ferait changer d’avis. J’ai bien aimé ce point de vue : original.
  • Renée a 54 ans, elle est concierge de l’immeuble où vit Paloma. Elle se fait passer pour plus C**** qu’elle ne l’est ! Pourquoi ? Ce sera à vous de le découvrir.

À travers ces personnages, leurs caractères, leurs qualités et leurs défauts, l’auteure nous fait part de ces réflexions sur la vie. Elles ne sont pas forcément très poussées ni sentencieuses. Elles m’ont interpellée et permis de faire évoluée mes réflexions sur la vie. Ouh! Là! Faut que j’arrête de philosopher! Pour moi, c’est un point très positif.

Mon seul regret est que le livre présente certaines longueurs, des baisses de rythme qui ont nui à ma lecture. Par contre, je ne sais pas si l’auteure pouvait s’en passer, elle aurait peut-être perdu en cohérence. Ces longueurs se sont concentrées au début du récit, j’ai donc eu du mal à m’y mettre et une fois lancé, j’étais dans l’histoire au côté de Paloma et Renée ♥.

Un petit remerciement aux éditeurs qui ont bien fait leur boulot au niveau du résumé, il n’en dit : ni trop, ni pas assez ! Merci, je n’ai pas été spoiler cette fois-ci !

En résumé : Ce n’est pas un coup de cœur, mais ça reste une très belle histoire, une ode à la vie et à la découverte des autres. Nous avons toujours la possibilité d’apprendre des autres. 

Notation :

Note : 4 sur 5.
Fragment de livre Rendez-Vous Littéraire

Fragment de livre #7

Cher(e)s voyageur(e)s, Voici un extrait, un fragment du livre sélectionné pour vous. Issu du livre que je suis en train de lire qui est ??? ATTENTION!! Accrochez vous bien!!! Le dernier jour de ma vie de Lauren Oliver!!! « C’est bizarre. …