Mon avis :

L’incompréhension est totale, je ne sais pas quoi dire. Il me faut la suite. Mitchi se raccroche à son couple. Elle voit des signes positifs. Elle a l’impression qu’avec son mari, ils ont encore une chance. Ne se sont-ils pas promis d’aimer et de se chérir jusqu’à ce que la mort les sépare ? Est-ce que ce n’est que des paroles en l’air ? Son attirance pour Nina n’est peut-être que passagère. Peut-être qu’elle s’est tournée vers lui, car elle a ressenti sa tristesse et rien d’autre ? Elle en est là de ses pensées, celles-ci la font tourner en bourrique. Elle a clairement l’impression de se noyer dans un marasme de sentiments contradictoires. Et puis, la vraie question est plutôt : aime-t-elle encore sincèrement son mari ? Les émotions qui l’ont conduite vers Nina étaient tellement fortes. Elles pouvaient être le fruit du désespoir, et pourtant elle est tiraillée. Quand elle envisage sa relation adultérine avec Nina, elle n’est pas aussi rebutée. Le seul obstacle qu’elle y voit, c’est la révélation au grand jour ou le fait d’être découverte. N’est-ce pas révélateur ? Si elle croyait vraiment à son couple se sentirait-elle tiraillée à ce point ? 

Si Mitchi est dans le flou, Nina est claire avec ses sentiments. Il lui a laissé du temps et de l’espace. Il respectera son choix. Il serait presque un book boyfriend idéal à part qu’il envisage sérieusement une relation adultérine. Son honnêteté envers sa femme fait dissonance avec la relation adultérine. Mais, est-il excusé pour autant ? Et surtout quelle sera la réaction de sa femme ? Mitchi se questionne. Elle ressent une pointe de culpabilité. Ne mérite-t-il pas qu’elle change d’avis ? Qu’elle suive ses sentiments ? Quelle sera sa décision ?

Si je suis très au clair sur mes sentiments sur la séparation de Mitchi avec Yo-chan, je le suis moins sur celle entre Nina et sa femme. Pour la simple et bonne raison qu’elle a une raison bien plus valable, elle paie simplement ses ambitions et sa négligence. Elle a fait passer sa carrière avant le reste. Est-ce un choix totalement condamnable ? En tout cas, si c’était Nina qui avait passé sa carrière avant le reste, il n’aurait sans doute pas eu le droit aux mêmes jugements ! 

Je me rends compte que plus qu’une critique de ce tome, je l’ai analysé entre ces lignes. Ce n’est évidemment pas tout le bouquin que j’ai résumé… J’en ai extrait les grandes lignes. J’ai gardé certains points en suspens et j’espère vous avoir alléché, car Haru Haruno nous invite dans ce mélange de sentiments, de jalousie, de questionnements et elle nous met face à notre morale. Est-ce que l’on est coupable d’aimer ? Est-ce que la morale doit gagner sur l’amour ? Est-ce que faire ce qui est juste doit primer sur le bonheur ? Aurons-nous les réponses à ses questions à la fin de cette saga ? 

Au prochain tome, pour encore plus de nœuds au cerveau et peut-être un semblant de réponses.

Note : 4 sur 5.

D’autres avis sont disponible : Pierrickola, Yoda Bor et cette saga est un coup de coeur pour les lectures de Floriane

Tome précédent :

Une réponse à “Corps solitaires T4 de Haru HARUNO”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)