Mon avis :

Haru Haruno nous offre un tome plus centré sur Nina et ses problèmes de couple. Nina est pour bien des choses un homme moderne. Il s’occupe de sa maison, prépare à manger à sa femme et à l’écoute. Sa femme n’a plus qu’à mettre les pieds sous la table et se faire servir. Nina le fait bien volontiers et comme une femme à sa place, il finit par faire partie des meubles. Sa dévotion devient un dû. Kaede sa femme ne le voit plus. Elle ne lui accorde ni tendresse ni regard. Il est en manque de contact physique, de sexe, mais pas que ! Il est surtout en mal d’amour et de reconnaissance. Nina finit par craquer et parler avec honnêteté et franchise. Kaede reste sans voix. Elle n’avait pas conscience de son mal être. Elle a été aveugle. N’a-t-elle pas voulu voir ? A-t-elle fermé les yeux, car sa carrière comptait plus que tout ? 

Contrairement à Yo-chan, Kaede est un personnage plus accompli, plus sensible et plus complexe. Elle réagit quand elle voit Nina s’éloigner. Elle ne le fait pas par peur de la solitude, simplement par amour. Elle tâtonne. Elle ne sait plus comment faire plaisir, elle n’était pas celle qui faisait des efforts dans son couple. Pourtant, elle paraît prête à tenter. Elle est attendrissante tant dans sa démarche que dans son introspection. Haru Haruno a bien fait de lui dédier quelques chapitres. J’avoue qu’au début ses brèves apparitions me décevaient. Elle passait en coup de vent. Le peu que j’avais aperçu ne me plaisait pas du tout. Comment peut-on autant changer d’avis sur un personnage ? 

Si Nina voit des éclaircies, comment ça se passe pour Michi ? Yo-chan et elle continuent-ils de se rapprocher ? Que pensera Hana de sa décision concernant Yo-chan ? Hana est une collègue de Michi. J’aime beaucoup ce personnage frivole, loyal et de bons conseils. Je ne serais pas contre un chapitre dédié à son personnage et ses aventures avec les hommes. Ce serait clairement plus intéressant que ceux de la collègue de Yo-chan. Pour le coup, je suis parfois fort tentée de sauter les passages où elle apparaît. Elle est agaçante et elle n’a pour le moment que peu d’intérêt. Ses histoires avec des hommes mariés et avec Yo-chan sont bof. 

La fin me donnait clairement envie de me plonger directement dans la suite. Quel cliffhanger ! Nina comme Michi sont à fleur de peau. Je lis leur histoire avec l’impression qu’à tout moment nos deux protagonistes peuvent basculer. Cela crée une attente et une tension fort addictive. J’ai hâte de connaître la suite. 

Note : 4.5 sur 5.

D’autres avis sont disponible : Pierrickola, Yoda Bor et cette saga est un coup de coeur pour les lectures de Floriane

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tome précédent :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lu dans le cadre du cold winter challenge dans le menu Magie de Noël dans la sous-catégorie Coupe de champagne

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)