Cher.e.s voyageur.e.s

Aujourd’hui c’est un extrait d’un roman historique sur une espionne du style de Mata Hari Marlène de Hanni Münzer.

Voici un extrait audio :

Voici un extrait supplémentaire :

J’ai décidé que ce livre ne devra être publié qu’après ma mort, poursuivit Marlene. Non par peur de l’opinion publique et des journalistes qui me tomberaient dessus comme une bande de charognards, mais pour protéger ma famille. Je tiens à ce qu’elle ne se fasse aucun souci à mon sujet. Je n’ai jamais eu peur d’appeler un chat un chat et ce n’est pas maintenant que je vais arrêter. La vérité n’est pas toujours belle, elle est le plus souvent gênante, mais c’est ce qui fait sa force. On peut la malmener, la brutaliser, la fouler aux pieds, jamais la faire disparaître. Elle finit toujours par revoir le jour. Quelques-unes des personnes présentes connaissent certains épisodes de ma vie par les notes de mon amie Deborah qui s’achèvent peu après la fin de la guerre. Beaucoup de ces souvenirs n’auront rien de nouveau pour Wolferl, son frère, dit-elle en adressant un signe de tête chaleureux au professeur Berchinger, car il y a longtemps que nous nous connaissons. Comme Deborah, j’ai également fait des choses dont je ne suis pas toujours fière.
Marlène de HANNI MUNZER

Bonne lecture !

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)