Un autre livre sur les 7 crimes (un peu comme les 7 péchés), l’extorsion en fait partie. Ce troisième tome de la série de bandes dessinées sur les 7 crimes fait référence au premier tome « La truffa ou l’arnaque ». En fait, les auteurs prennent le temps nécessaire pour nous expliquer et nous faire comprendre, à nous lecteur (rice) s, la différence entre escroquerie, arnaque et extorsion. La fin est souvent la même, mais la méthode est différente. Expliquer cette différence est l’un des objectifs de l’intrigue, et c’est une réussite. L’extorsion n’est pas comme l’escroquerie ou l’arnaque. L’arnaque ressemble à du théâtre ; les gens se jouent de vous pour vous soutirer de l’argent. L’extorsion est une méthode plus violente et plus intime. Le criminel s’insinue dans votre intimité en utilisant des données personnelles et intimes (photos, preuves) contre sa victime. Il s’attaque à ses biens matériels ou menace la vie de membres de sa famille. Ce faisant, il exerce une pression sur sa victime en échange d’argent ou d’informations comme dans le cas présent. Si vous ne me donnez pas 1 million, je publierai ces photos compromettantes. Si je n’obtiens pas l’information, la prochaine chose que je fais sauter sera votre fille, etc. Ne suffirait-il pas d’aller à la police ? Mais le criminel y a déjà pensé. Si vous allez à la police, c’est la même chose. Le criminel a une emprise sur la victime, il est sur son dos, sinon physiquement, du moins mentalement. La victime se sent prise au piège. Elle ne sait pas vers qui se tourner, en partie par honte d’être tombée dans le piège, de l’information ou de l’objet compromettant. La victime peut avoir peur du mal qu’elle pourrait causer aux siens si jamais elle parlait.

Je ne vous parle pas de l’histoire qui était, pour moi, un peu moins théâtrale, et moins mémorable que le tome sur l’arnaque. L’arnaque avait quelque chose de plus. Il y avait presque une touche de magie. L’extorsion semblait plus réelle, plus violente, mais aussi plus courante malheureusement. 

Comme dans le premier livre, les auteurs nous apprennent avec pédagogie l’extorsion, le mode opératoire, la cible, et les lois qui peuvent aider la justice « italienne » à attraper les criminels. Le criminel utilise vos faiblesses à son avantage. C’est terrible, mais comment le prouver ? J’espère que le criminel finira derrière les barreaux. J’aspire à une fin heureuse, mais en réalité, il arrive que la victime se présente à la justice trop tard, le criminel soit déjà loin et souvent les preuves sont insuffisantes. Le criminel reste anonyme, il frappe de près en agissant de loin. Il semble invisible, tout en vous soufflant sur la nuque. Comment aller à la police dans un tel cas ?

Note : 4.5 sur 5.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)