Mon avis :

Je me suis ennuyée avec ce tome. Je n’ai pas su rentrer dedans. Rien n’est vraiment nouveau. Mao Mao n’a plus ses plantes et elle s’occupe de la poussière dans le bureau de Jinshi, à part ça, elle galère à trouver un petit coin pour faire pousser ses plantes. La mangaka fait apparaître deux petites énigmes et des informations sur le palais extérieur. Le problème, c’est que ces énigmes se répètent dans leur construction, il n’y a pas de renouveau. Le développement ne me semble pas toujours clair, il me manque à chaque fois des étapes pour tout comprendre.  

Les aperçus de Jinshi au quotidien sont franchement marrants. Il avait l’air de flâner, mais finalement ce n’est pas du tout le cas. Il est souvent occupé, penché sur la paperasse. Il n’est pas seulement beau. Il y a peut-être quelque chose dans la caboche de ce joli eunuque.  

Une nouveauté risque de tout bousculer, une nouvelle concubine arrive. Elle semble n’avoir rien de spécial. Elle est belle, mais elle est enveloppée d’une aura de mystère. 

Le dessin quant à lui reste égal et beau. J’aime toujours autant. Les traits sont fluides avec un petit côté vaporeux.  

Note : 3 sur 5.

Tome précédent :

D’autres avis sont disponible :

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)