Cher(e) voyageur(e)

Cette bande dessinée est à l’origine un WEBTOON, disponible sur l’application du même nom (gratuite). Pourquoi est-ce que je m’attache à ce détail, car contrairement à une bande dessinée normale il n’y a que deux à trois planches par page. Ça la différencie de la bande dessinée traditionnelle avec ces 9 à 12 cases. Cette répartition permet une certaine légèreté et un découpage addictif. Une fois qu’on a commencé à tourner les pages de cette bande dessinée, il est difficile de simplement envisager d’interrompre sa lecture. Effectivement, je l’ai dévorée durant une de mes rares périodes d’insomnie. Hop, je n’en ai fait qu’une bouchée… Miam, un régal. J’ai bien envie de me replonger dedans. 

Ce WEBTOON se distingue aussi par l’usage de nuance de noir et de gris. Il n’est pas coloré. Il est en nuance de gris avec un petit côté pastel. Cette nuance apporte une douceur à cette histoire, sans adoucir pour autant la thématique importante. Alice Oseman aborde deux grandes thématiques : l’orientation sexuelle et le harcèlement qui en découle. Elle les aborde entre désillusion et révolte. 

Charlie a toujours su qu’il aimait les garçons. Une évidence pour lui, il est bien entouré. Il est épaulé. Il a même un petit ami. Ils s’embrassent en cachette. Charlie lui n’a aucune raison de se cacher, mais son petit copain peut-être. Il découvre par la suite que celui-ci ne joue pas franc jeu. Charlie décide de se détacher. La relation devient toxique. Charlie dit non, et pourtant, son partenaire ne l’écoute pas. Il l’évite et celui-ci revient à la charge. Heureusement, quand ça dégénère, Nick s’interpose. Charlie a déjà eu l’occasion de le voir, mais c’est tout. Nick a l’air simple. C’est un rugbyman, il a tout de l’élève populaire. Ils sont à des années-lumière. Charlie n’en croit pas ses yeux, quand Nick cherche sa compagnie. Une amitié naît entre eux. Charlie sent des sentiments plus profonds naître, néanmoins Nick est hétéro, il n’a eu que des petites amies. Charlie décide de taire ses sentiments, car son amitié est très importante pour lui. 

Charlie intrigue Nick. Plus Nick le découvre, plus il est charmé. J’ai eu du mal à savoir ses sentiments envers Charlie. C’était brouillon et en même temps de plus en plus évident. J’ai eu l’impression que ma compréhension des sentiments de Nick suivait l’évolution de Nick et de ses émotions. 

Alice Oseman nous propose une romance intéressante, adorable et touchante. L’hétérosexualité ou l’homosexualité ne sont pas immuables. Une thématique sous développée, j’ai longtemps eu l’idée idiote qu’on était soit hétéro soit homo, car dans la romance, il est rare de suivre un  homosexuel qui tombe amoureux d’une fille ou inversement… Cette romance est également une manière pédagogique et douce d’expliquer l’amour ainsi que la bisexualité. Nick et Charlie ont une influence positive l’un sur l’autre. Nick aide Charlie à sortir de sa carapace et à se prouver qu’il peut être accepté. Leur relation aide Nick à gagner en maturité et à se remettre en question. Son doute est touchant. 

En bref, je suis conquise par cette bande dessinée. Alice Oseman nous propose une romance douce et respectueuse. Les sentiments et émotions transpirent de ses pages, ils m’ont pris à la gorge. J’ai un coup de cœur pour ce beau duo et cet amour naissant. 

Lu dans le cadre du #pumpkinautumnchallenge pour le menu #automnerayonnant #wereallbornnakedandtherestisdrag !

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)