Citation en guise d’avant-goût :

« — Je ne peux pas donner ce que je ne possède pas moi-même. (Les mots restaient coincés dans sa gorge ; il fit un effort sur lui-même.) Non. J’ai une meilleure idée. Efforce-toi d’être toi-même. À fond. Découvre ce pour quoi tu es le plus douée et développe-le. Bâillonne tes faiblesses. Ne perds pas ton temps pour elles. Regarde Nicol…
— Elle est tellement belle, soupira Taura.
—… Ou le capitaine Thorne, et dis-moi ce qui est « normal ». Regarde-moi, si tu préfères. Faudrait-il que je me tue à rivaliser avec des hommes qui pèsent deux fois plus que moi, ou dois-je plutôt amener le conflit sur un terrain où leurs muscles ne servent à rien ? Je n’ai pas de temps à perdre et toi non plus. »

Mon avis :

Une très bonne lecture ! 

C’est une très bonne lecture. J’adore cette saga, elle est géniale. Miles est un peu un anti-héros, il a de la matière grise à revendre et est ouvert d’esprit. Quand votre corps est à lui seul le fruit des mutations, vous ne pouvez pas vous permettre de juger les autres sur les apparences. Sur Barrayar, les difformités, les différences n’y ont pas leur place, cette société était une grande pratiquante de l’eugénisme. 

Recueil de 3 aventures !

Ce roman est un recueil de 3 aventures de Miles. Il s’explique avec le Chef de la Sécurité Impériale, Elyan sur des sommes dépensées  importantes et prouvées qu’elles ont été utilisées à bonne escient. Chacune se relient à une aventure de Miles que ce soit avec son équipage Dendari ou seul en mission.

La première aventure de Miles consiste à trouver le coupable d’un infanticide sur une enfant au bec de lièvre. Miles est touché de près par cette histoire, cet enfant ça aurait pu être lui. Il a eu de la chance de naître chez les Vors et d’être le fils de Cordelia Vorkosigan. 

La deuxième concerne son voyage sur l’ensemble Jackson où il doit à l’aide des Dendari récupérer et escorter un scientifique. Seulement, celui-ci refuse de partir sans un échantillon de gêne d’une valeur très précieuse. Miles se donne pour mission de le récupérer. Mais il se retrouve mêler à des complots. Je ne vous en dirais pas plus, mais pour moi, celle-ci est de loin, la plus complexe et la plus prenante de ces aventures. 

La troisième Miles doit récupérer un prisonnier dans le camp de Dagoola, pour cela, il se fait lui-même prisonnier. Mais s’évader et retrouver le prisonnier dans un camp de 10 000 prisonniers n’est pas une mince affaire surtout que les Dagoola font tout pour attiser la discorde entre les prisonniers. Arrivera-t-il à retrouver ce fameux prisonnier. 

Surprise ! 

J’étais loin de m’attendre à un recueil d’histoires bien distinctes. Loin d’être déçue, je suis ravie  car ce tome se recentre sur les théories de l’eugénisme. Il est engagé et a provoqué chez moi indignation et tout mon soutien pour la tolérance de Miles vis-à-vis de la différence. 

En résumé : C’est une bonne lecture. Elle développe un débat autour de l’eugénisme et de son absurdité. La différence fait de nous des êtres uniques ne l’oublions pas. 

Notation : 17/20

Note : 4 sur 5.

Tome précédent :

Tome suivant :

Un commentaire sur « Saga Vorkosigan T7: Les frontières de l’infini de LOIS MCMASTER BUJOLD »

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s