Extrait pour vous donner un aperçu du livre :

« Et rassure-toi, ton envie de soigner ou de soutenir les gens sera utile où que tu sois, car même si certaines douleurs sont plus spectaculaires à l’autre bout du monde, les humains ont besoin d’aide partout. Choisis ton combat. C’est le meilleur moyen de le gagner. Et ne t’oublie jamais en le menant. Les gens heureux guérissent bien plus de monde que les gens seuls. »

Mon avis:

J’ai beaucoup aimé ce livre pour plein de raisons différentes comme sa fraîcheur, son humour, ses messages (sur l’hyperconsommation, sur la chance qu’on a car oui je crois pouvoir dire qu’on a de la chance), mais aussi et surtout, pour ses messages d’espoir et d’amour de la vie qui transparaissent à travers ses pages.

Thomas, les petits vieux de la maison de retraite ont de l’énergie à revendre, surtout pour me faire rire.

J’ai été morte de rire et j’ai même versé ma petite larme.
J’ai cru comprendre que certains l’avaient un peu moins aimé que ses autres romans. Pourtant, j’ai adoré ce roman bien que ce n’est pas mon premier roman de lui. Je l’ai trouvé lui aussi unique en son genre.
J’espère vous avoir donné envie de lire ce livre et je vous le recommande fortement.

En résumé, c’est un coup de cœur.

Note : 5 sur 5.

Autres livres chroniqués sur le blog :

Un commentaire sur « Quelqu’un pour qui trembler de GILLES LEGARDINIER »

Laisser un commentaire