Yona, fille de la préhistoire T5 L’Enfant de la nuit de Florence REYNAUD

Lenfant de la nuit
Yona fille de la préhistoire T5 Lenfant de la nuit de Florence Reynaud
Yona, fille de la préhistoire T5 L’Enfant de la nuit de Florence REYNAUD 3

Fragment de livre en guise d’avant-goût :

« La jeune fille se dirige vers le foyer de sa tante. Dent de lion la suit. Il la saisit par le coude au moment où elle va passer derrière la tenture.
— Yona, je t’en supplie, redeviens mon amie ! Je regrette d’avoir frappé le Gardien, mais il m’a insulté ! Penses-tu, toi aussi, que je suis laid et stupide, comme un bouc ?
Elle plisse le bout du nez, prise d’une envie de rire. Le regard vert de Dent de lion s’assombrit.
— Tu vas te moquer de moi ! marmonne-t-il.
— Non, Dent de lion ! Le Gardien a eu tort de dire ça. Tu ne ressembles pas à cette bête furieuse qui sentait très fort. Et tu es toujours mon ami. Seulement, ma mère Madem méprisait la violence. »

Mon avis :

C’est un plaisir de retrouver Yona et Dent de lion. Son retour au sein de son clan avait été très mouvementé entre humiliation et culpabilité. Yona n’avait pas été épargnée. Elle a été punie par Mummi la vieille chamani pour avoir mis en danger son clan. Elle a dû porter les liens du coupable pour faire pénitence pendant plus d’une lune. Elle ne pouvait ni aller cueillir ses herbes ni se promener avec son frère-loup.

Lorsqu’elle est libérée, elle n’a qu’une hâte : repartir. Elle a promis d’être présente à Goran et Akilé pour la naissance de leur enfant. Le terme approche. Cependant, son père Dako refuse. Il ne veut pas que sa fille entreprenne le voyage, une guérisseuse n’abandonne pas son clan. Elle se doit d’assurer une présence médicale. Mais est-ce les seules raisons de Dako, ou a-t-il peur de perdre sa fille à nouveau ? 

Yona ne peut pas manquer à sa parole. Tant pis si elle encourt le courroux de la chamani, elle est prête à courir le risque. Elle veut être présente pour sa tante, celle-ci est le dernier lien qui lui reste avec sa mère. 

Dent de lion et Dako pourront se passer d’elle quelques jours en espérant qu’il n’y a pas de complication. 

Un tome attendrissant, Yona mûrit, ses erreurs ne la rendent pas moins têtue, mais par contre elle réfléchit aux conséquences. Pourtant, elle reste une tête folle, un électron libre. Sa détermination et son attachement pour sa tante sont touchants. Dent de lion aura l’occasion aussi de s’illustrer. Tête brûlée lui aussi, mais pour une tout autre raison, ce tome est l’occasion de mettre à l’épreuve son lien d’amitié ou d’amour pour Yona. C’est drôle de voir comment ils évoluent tous les deux et de les voir se débattre avec leur sentiment, et oui je suis un peu sadique avec ces deux-là. Florence Reynaud les tourne en bourrique pour mon plus grand plaisir, nous offrant quelques sourires complices et l’envie de remonter les bretelles à notre couple de têtes brûlées.

En résumé, vous aurez compris que ce tome est loin d’être calme, au contraire, ça bouge offrant de belles perspectives pour nos personnages et les poussant à évoluer sentimentalement ou personnellement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Imprévu du Cold Winter Challenge pour le menu Yule sous catégorie Au coin du feu..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :