Mon avis :

Lors des tomes précédents, plus on en apprenait sur le passé de Mao Mao, plus les questions s’accumulaient. Itsuki Nanao nous avait dévoilé des événements de son passé, mais il nous manquait le fil conducteur. Certes, on sait depuis quelque temps qui est le père biologique de Mao Mao. Cependant, même si nous connaissons son identité, son rôle dans l’histoire est obscur. Mao Mao le considère comme une gêne, ce père biologique elle ne sait pas quoi en faire. Elle est même hostile envers lui. Les raisons nous sont enfin dévoilées. Face à la révélation, je me suis dit : « Ah tout ça pour ça ! ». J’avoue que mes attentes ont été un peu déçues. Je m’attendais à « La Révélation ». J’en ai un peu fait les frais, par contre, on en apprend plus sur sa mère même s’il y a encore quelques blancs à remplir. On peut dire que l’existence de Mao Mao a été chaotique dès le début. Ces deux parents ont été aux abonnés absents pour deux raisons différentes. Sa mère était près d’elle, mais tellement malade qu’elle n’a jamais pu s’occuper d’elle. Connaître les origines de Mao Mao m’a permis de mieux la comprendre. Elle est cérébrale, elle met de la distance avec les événements. Parfois, elle me donnait l’impression de ne pas avoir d’empathie. Le manga comme elle transmet assez peu d’émotion. Bien que ça se justifie un peu plus pour Mao Mao, c’est dommage, car j’ai du coup plus de mal à m’identifier au personnage. 

Heureusement, dans ce tome, Mao Mao va montrer d’autres facettes de sa personnalité et malgré elle, elle se sentira responsable d’un chat puis d’un petit être humain. C’est incongru, car elle a du mal à s’occuper de son prochain en dehors du plan médical. Et pourtant, avec ces deux êtres, le feeling passe, même si elle essaie de rester impassible ! Elle n’y arrive pas totalement. Son petit air blasé ne me trompe pas, elle craque. Je craque aussi pour les deux nouveaux personnages : la fille de l’empereur et le chaton. Et petit bonus, le petit chaton lui donne l’occasion de se moquer de Jinshi et de son air niais. 

Ce tome a aussi ses moments comiques. Une scène entre Mao Mao et Jinshi m’a fait doucement sourire.

En parlant de Jinshi, il surveille de près Mao Mao. Les secrets qui tournent autour de Mao Mao expliquent en partie son intérêt, mais aurait-il aussi des sentiments plus profonds pour cette jeune apothicaire ? J’attends avec impatience d’en savoir plus sur Jinshi. Je suis assez frustrée. Nous savons que peu de choses le concernant, même son rôle au sein de la cour intérieure du palais impérial. Certes, c’est un personnage important au sein de la cour, il dirige les enquêtes de Mao Mao. Cependant, il compile aussi des documents pendant la journée. De quoi est-il question ? Est-ce des rapports à l’empereur sur la cour intérieure ? Quand est-il du complot qui visait à l’assassiner et pourquoi ? 

En bref, ce tome nous révèle enfin plus sur l’enfance de Mao Mao. Je suis assez contente de ces révélations, car elle apporte de la profondeur au personnage de Mao Mao. Ce tome est plus vivant. L’émotion est plus présente. Deux nouvelles frimousses font leur apparition. Elles m’ont fait fondre, j’espère les retrouver dans les prochains tomes. 

Note : 4 sur 5.

Tome précédent :

D’autres avis sont disponibles chez Les blablas de Tachan, MarjolaineP, Le Coin d’Audrey, Mathilde Litteraire, mrs_serendipitie et Galleane.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)