La réalité est ce que l'imagination fait d'elle _Charmant _ David Safier_

Affichage : 1 - 7 sur 7 RÉSULTATS
Auteur (e) en I Auteur (e) par ordre alphabétique Excellente lecture Ki-oon Les maisons d'éditions Seinen

Beastars T18 de Paru ITAGAKI

Extrait en image : Mon avis : Suite à de malencontreux événements impliquant Melon, Legoshi se cache dans le dortoir du Lycée Cherryton. C’est l’occasion pour lui de renouer avec ses anciens camarades de chambre. Les retrouvailles sont sympas, intrigantes… …

Actes Sud Appréciation Auteur (e) par ordre alphabétique Auteur(e) en D Jeunesse Les maisons d'éditions LIVRE Très bonne lecture

Ueno park d’ANTOINE DOLE

 

En guise d’avant-goût :

C’est ce jour-là que j’ai compris que nous ne quittons jamais vraiment la
cage des drames qui nous façonnent. Nos barreaux à nous ont pénétré sous notre peau, dans nos corps, ils sont dans nos bras, dans nos jambes, tout en travers de nous.

Mon avis :

Un livre à la trame originale!

C’est un roman choral, pas dans le sens commun du terme. Ce ne sont pas des histoires qui se rejoignent, pas des points de vue de personnage qui s’entrecoupent. Chaque chapitre, c’est une petite histoire différente où un personnage différent s’exprime. Les deux seuls points communs à ces petites histoires, c’est le lieu «Ueno Park» et l’événement «Hanami».

Un chapitre, une histoire!

Le deuxième chapitre est sur Sora, c’est un garçon qui se sent fille. Il s’habille comme une fille, il se maquille comme une fille. C’est une évidence pour lui. Et il veut qu’on l’accepte comme tel. Il se fiche bien du regard des autres sur ce qu’il est. C’est assez ambigu et contradictoire. Cette envie d’acceptation est touchante. C’est une histoire parmi d’autres dans ce roman.
Elles parlent toutes de tolérance, certaines sont plus touchantes que d’autres. La tolérance est le mot clé de ces histoires. Une tolérance envers la différence qu’elle soit visible ou invisible.

Une très bonne lecture!

C’est une très bonne lecture. Il y a notamment une histoire qui m’a bouleversée. Elle parle de deux sœurs : l’une est malade et elle va bientôt mourir, l’autre essaie de faire face dignement et de soutenir. J’ai été touchée parce que ma sœur a aussi une maladie rare. Cette maladie a sa part d’incertitude et d’inconnu. (Quand elle était petite, les médecins disaient qu’elle n’aurait que 10 ans à vivre. Aujourd’hui, elle en a 19.) Leurs réactions face à la maladie m’ont émue et bouleversée, j’ai même pleuré.

Un public visé!

Ce livre a été publié chez Actes Sud Junior. Je trouve que c’est assez restrictif. Et j’émets des réserves quant au public visé, je ne pense pas que j’aurais été réceptive et assez mature avant mes 14 ans pour lire ce livre. Le sujet est très bien abordé.

Les adultes peuvent aussi lire ce livre, car il n’est pas enfantin, au contraire, on dirait de vrais témoignages. L’auteur sait transmettre les pensées d’adolescents qui ont dû grandir trop vite face à des situations difficiles.

En résumé : C’est une très bonne lecture. Il parle de tolérance,
d’adolescent qui se cherche, se perde et demande la liberté d’être eux tout simplement. Une fin surprenante
!

Notation : 

 

Auteur (e) par ordre alphabétique Auteur(e) en B Coup de cœur Fantasy Les maisons d'éditions Milady Urban Fantasy

Meg Corbyn T3 : Gris Présage de Anne BISHOP

En guise d’amuse bouche :


« Ce n’était pas pareil qu’avec Sam. La main de Simon, plus large, passa lentement sur sa tête. Ses doigts puissants s’arrêtèrent derrière son oreille, là où les muscles étaient tendus, pressant, décrivant des cercles, massant.

Elle chancela. Ce n’est que lorsque son front reposa contre la poitrine de Simon qu’elle prit conscience qu’ils s’étaient rapproché.

– Oh ! murmura-t-elle. Ça ne m’étonne plus que tu restes allongé sur mes genoux quand on regarde un film.

Simon rit, lui effleurant les cheveux de son souffle.

Il retira sa main et recula, trop tôt au goût de Meg. « 

Mon avis :

Un total coup de cœur!

Ce livre est plus centré sur les Cassandra de Sangue. C’est une partie que j’ai beaucoup aimée. Un mystère qui s’éclaircit cependant il n’est pas totalement résolu. Est-ce qu’elles vont réussir à vivre hors de l’institut ? Et comment ? Les Autres en prendront-ils toutes les responsabilités sans que le mouvement de l’HAT lève le petit doigt ?

Pour répondre aux comment, Meg va devoir apprendre à se connaître pour aider les siens. Elle ressent un sentiment d’appartenance en vers les autres Cassandra de Sangue. Ces sentiments sont tellement profonds. Meg grandit au niveau sentimental.

Un mouvement ennemi très bien fait!

Le mouvement HAT (Humain avant tout) est super bien construit : les idées, les mises en place de campagne, les intrigues politiques… Cela ressemble presque à nos mouvements politiques (je ne vise personne), ils se serrent des événements et les tournent à leurs avantages. J’ai adoré cet ennemi… Un vrai dark ennemi!

De plus, le fonctionnement de ce groupe est un vrai mystère, à élucider par les Autres et les humains de la meute. Cette enquête est pleine de rebondissements et très addictive.

Les personnages toujours aussi attachants !

Une nouvelle Cassandra de Sangue fait son apparition que j’ai énormément appréciée : Espoir. Elle est comme Meg peut-être un peu moins forte, mais elle a tout aussi envie de vivre. C’est une vraie combattante pour la vie.

James Crispin Montgomery est un peu plus au centre de cette histoire. J’ai été contente d’en apprendre plus sur ce personnage et de rencontrer enfin sa fille, Lizzie. Elle est à l’origine de plusieurs scènes comiques. Elle rend James Crispin Montgomery tellement plus réel.

Meg et Simon sont tellement mignons. Je les adore. Leurs rapports sont ambigus entre amitiés et plus… Ils ont complètement tiraillé mon petit cœur. Ils l’ont légèrement maltraité.

Les Crowgard sont tellement drôles toujours prêts à jouer, à voler des objets brillants et à jouer des tours à Meg. Les Wolfgard qui se battent pour les coussins et les biscuits pour chiens… Que de bons moments !

En résumé : Les personnages sont vraiment le point fort de Anne Bishop. Ils sont tellement attachants. J’ai eu envie de les prendre dans mes bras de les câliner et de donner des claques à tour de bras.

Notation : 19/20

Note : 9.5 sur 10.

Tome suivant :