La réalité est ce que l'imagination fait d'elle _Charmant _ David Safier_

Affichage : 20 RÉSULTATS
Bilan du mois

Bilan Livresque de Décembre 2022

Cher.e.s voyageur.e.s, Comme ce format vous a plu et vos retours positifs m’ont fait plaisir, je continue sur ma lancée. Ce mois-ci fut plus riche en lecture graphique qu’en roman mais pourquoi pas après tout. Mes statistiques de lecture : Mois Décembre 2021 Décembre 2022 Nombre de pages 3410 2426 …

Auteur (e) en M Auteur (e) par ordre alphabétique Coup de cœur Ki-oon Les maisons d'éditions Par genre Seinen

La danse du soleil et de la lune T2 de Daruma MATSUURA

Tsuki a disparu, emmenée par des êtres étranges. Konosuke se réveille dans une maison vide. Pour lui, elle a toujours été ainsi, n’est-ce pas ? Pourtant, il n’en est pas tout à fait convaincu. Il a l’impression tenace d’avoir perdu quelque chose. Le temps passe, mais la sensation reste. Parfois, il croit entendre une voix douce et d’autrefois voir un regard. Ces hallucinations ne se produisent que dans les murs de sa maison, d’abord lointaine, elles se font plus tenaces. Konosuke est démuni. Il ne sait que faire. Cette sensation de perte s’aggrave. Et si ces hallucinations renfermaient la clé du mystère. Il est seul, désespérément seul. 

Bilan du mois

Bilan Livresque de Novembre 2022

Cher.e.s voyageur.e.s, Comme ce format vous a plu et vos retours positifs m’ont fait plaisir, je continue sur ma lancée. Ce mois-ci fut plus riche en lecture graphique qu’en roman mais pourquoi pas après tout. Mes statistiques de lecture : Mois Novembre 2021 Novembre 2022 Nombre de pages 3671 2258 …

Auteur (e) en M Auteur (e) par ordre alphabétique Ki-oon Les maisons d'éditions

Kasane, la voleuse de visage T8 de Daruma MATSUURA

Mon avis :

Définitivement addict!

J’ai adoré toujours aussi addictif. Le mystère plane. Ce tome laisse un peu de côté le mystère du rouge à lèvres pour se concentrer sur la carrière artistique de Kasane. Elle va jouer Macbeth, cette pièce qui a signé l’apogée de sa mère et en même temps la fin de sa carrière. Sera-t-elle à la hauteur ? Va-t-elle finir comme sa mère ?

Tourmentée!

C’est une question qui m’a turlupinée durant ma lecture. Je partageais les craintes de Kasane. J’avais tellement envie qu’elle le soit. Et elle (chut ! pas de spoil par ici)… Cette confrontation avec le fantôme de sa mère la rend plus à porter de main, moins insaisissable… peut-être même plus humaine. Je m’attache à elle malgré sa noirceur.

Addict oui, aveugle non!

L’histoire me plait toujours autant seulement, j’ai senti que ça s’essoufflait. La mangaka tombe dans la répétition scénaristique (ce mot est moche !), heureusement pas du copier/coller, mais c’est un peu lourd. Seulement, la fin du tome laisse à présager quelques changements.

En résumé : Une suite de saga toujours aussi addictive, mais un peu répétitive dans le scénario. Le fantôme du passé est toujours plus présent et son ombre pèse et tourmente le lecteur…

Notation :

Note : 4 sur 5.

Ps : j’ai direct enchaîné avec le tome 9

Tome suivant :

Auteur (e) en M Auteur (e) par ordre alphabétique Ki-oon Les maisons d'éditions Seinen

Kasane, la voleuse de visage T7 de Daruma MATSUURA


Mon avis :

Au début, je n’avais pas trop envie de le lire. Je redoutais sa lecture presque autant que j’en avais envie. J’avais un peu peur que ce soit une suite pour une suite. Le tome 6 m’avait mis mal à l’aise. J’avais peur du tome 7, peur qu’il soit pire.

Le tome 7 est dans la ligne du tome 6. Il est assez sombre, il ne déroge pas du tome 6. C’est une suite logique tout en étant surprenant.

Nogiku et Kasane se dévoilent leurs vrais visages. Des révélations et tout en restant plein de mystère. Je pensais en savoir un peu plus, puis à la fin, je me suis dit à bas non. J’avais qu’une hâte aussi, c’est de revoir Kasane sur les planches du théâtre et qu’elle recommence à exercer son art. Elle semble devenir plus belle…

Habuko prend une place plus importante et j’en ai appris plus sur son rôle au moins un mystère : un peu plus élucidé. Pourquoi lui colle-t-il au basque ? Mais comme tout, dans cette série, tu fais trois pas en avant, et ensuite tu fais trois pas en arrière. Cela entretient le suspense.

La série est toujours aussi addictive, une fois fini ce tome. Il me fallait la suite dans le tome 8. Alors je suis allée le réserver sur le site de la bibliothèque.

En résumé : C’est une superbe suite, même si ce n’est pas un coup de cœur. Elle est belle. Je suis contente d’avoir retrouvé la lumineuse Kasane. Une belle addiction cette saga. 🙂

NOTATION :

Note : 4.5 sur 5.

Tome précédent :

Tome suivant :

Auteur (e) en M Auteur (e) par ordre alphabétique Kasane, la voleuse de visage Manga Par genre Seinen

Kasane, La voleuse de visage T6 de DARUMA MATSUURA

Mon avis :

Attention, cette chronique contient du spoil, donc si vous n’avez pas lu les tomes précédents. C’est à vos risques et périls ! J’ai tout essayé pour l’éviter, mais pour exprimer correctement mon avis, je ne peux faire autrement.

Nogiku tient une place centrale, dans ce tome. Elle est la demi-sœur de Kasane, mais celle-ci est dans l’ombre de ce secret. Kasane a fait l’erreur de rentrer chez elle et Nogiku découvre le sombre secret de Kasane. Kasane a volé le visage de Nina Tenzawa. Nogiku est prise de rage, car Nina a subi le même sort que sa mère des années plutôt. Elle va donc préparer sa vengeance contre Kasane.

Cette suite m’a laissée un peu perplexe. Il y a du suspense, des rebondissements… Une sensation de mal être s’est emparée de moi durant ma lecture.

Nogiku est un personnage qui certes a vécu des choses atroces. Elle n’en est pas sortie indemne. Elle est devenue ambiguë : toute en innocence ou tout en laideur (de l’âme), lumière et ténèbres. Je ne peux pas dire aimé ce personnage ou pas. Cependant, elle m’a déstabilisé et mis mal à l’aise à certains moments. Peut-être que c’est pour ça, que j’ai moins aimé ce tome. Cela reste une superbe suite.

Du côté des dessins, il n’y a pas de grande évolution. Ils sont vraiment beaux. La couverture colle vraiment bien à l’histoire et elle est toujours aussi belle. 🙂

En résumé : Une belle suite digne des tomes précédents avec du suspense, des rebondissements, mais elle est aussi plus noire et plus malsaine.

Notation :

Note : 7.5 sur 10.

Tome précédent :

Tome suivant :

Auteur (e) en M Auteur (e) par ordre alphabétique Seinen

Kasane, la voleuse de visage T5 de Daruma MATSUURA

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé cette suite. 

Il y a beaucoup de suspense autour du rouge à lèvres de Kasane qui lui permet de voler le visage des autres femmes. Ce suspens augmente d’autant plus qu’un nouveau personnage fait son apparition, la demi-sœur de Kasane : Nogiku. Ce nouveau personnage sent le changement, on ne sait pas encore comment. Enfin oui, mais pour ça il faudra lire ce tome. Sinon, où est le plaisir! Nogiku est belle dans son intégralité. En même temps, elle cache une noirceur. Cependant, on ne peut pas dire que Kasane soit toute blanche non plus. Disons seulement que je redoutais beaucoup plus le personnage de Nogiku, car j’ai senti qu’elle allait faire basculer sa sœur d’un côté : un peu plus dans la noirceur ou pas ? C’est un peu un personnage qui apporte le rebondissement dont la saga avait besoin, sinon on aurait fini par tourner en rond. Il brise l’équilibre du manga. Pourtant, j’ai plus ou moins accroché au personnage de Nogiku. Elle donne un regain à l’histoire et elle permet aussi d’en révéler plus sur l’intrigue. Je n’ai toujours pas réussi à déterminer si je l’aime ou si je la déteste. C’est un personnage que l’on a envie de baffer puis quelques minutes après on a envie de la câliner. Ce personnage attire chez moi des sentiments contraires. Conclusion, ce manga est très prenant, et les personnages tout en nuances.

Les dessins sont magiques, superbes et ils collent à l’histoire. Et quand Kasane monte sur les planches, on a vraiment l’impression d’y être. Et les couvertures sont WONDERFUL! Et enlever le rabat, vous aurez une surprise !

Je vous conseille ce tome-ci surtout si vous avez aimé le tome 1, 2, 3, et 4. La fin du tome 4 était assez abrupte, et nous laissait plein de questions. Eh bien, la fin du tome 5, c’est la même chose ! Et là, il me faut la suite ! À quand la prochaine dose, tout de suite, je ne suis pas addict hein ! En tout cas, je sens le coup de cœur pour cette saga manganesque.

En résumé : c’est une superbe suite toujours aussi prenante avec des rebondissements. 

Des copinautes ont aussi chroniqué ce manga :

Emprunts à la bibliothèque

Les emprunts à la bibliothèque #7

Coucou tout le monde,

J’espère que vous allez bien…

Eh oui!! je suis une abonnée plutôt active, vous ne trouvez pas.

Je vous mets comme d’habitude les modalités d’abonnement, mais je vais rajouter une petite nouveauté.

Je me suis inscrite à la médiathèque de la canopée de Paris (Halles). Je pensais que l’abonnement pour pouvoir emprunter des livres, des BD et des mangas serait payant. Quel fut ma surprise quand on m’a dit que c’était gratuit ? OUI GRATUIT !!!! ♥♥♥♥

Les modalités d’inscriptions sont :

  • LA CARTE D’IDENTITÉ
  • Un formulaire d’inscription fourni sur place

Donc l’abonnement est gratuit pour l’emprunt de livre, BD, Manga, et livre audio. Il est valable pour un an. Il vous délivre une carte et avec celle ci vous pouvez emprunter dans toutes les bibliothèques municipales de Paris. 
De plus, ils ont aussi une bibliothèque numérique en ligne (pour les flemmards moi la première) : ici le catalogue numérique. Il faut juste le numéro de carte s’identifier et emprunter.

Pour les livres papiers, vous les empruntez pour une durée de 3 semaines.

Si vous avez des questions supplémentaires sur l’abonnement à la bibliothèque n’hésitez pas…

Vous avez aussi la possibilité d’avoir du soutien scolaire et de vous former en ligne via l’abonnement!!! Les formations proposer :

  • en langue via les méthodes ASSIMIL
  • English buisness
  • Marketing
  • Gerer ses priorité et son temps
  • Apprendre l’art de la négociation
  • Programmation
  • La retouche d’image

Pour Plus d’info ICI

Kasane : la voleuse de visage tome 8 de Daruma Matsuura

Kasane : la voleuse de visage tome 9 de Daruma Matsuura

Et vous avez vous fait des emprunts ?