Bones Saison 7 et 8 de Hart Hanson

Mon avis

La saison 7 et le début de la saison 8 sont les épisodes que j’apprécie le moins, la théorie du cyberharceleur avec les pleins pouvoirs est intéressante 5 minutes, mais en faire une dizaine d’épisodes, c’est trop. Je suis dégoutée. Bones et Booth ont enfin eu leur fille après moult rebondissements. Leur course poursuite est digne d’une tortue, la grossesse de Bones est expédiée en deux temps, trois mouvements. C’est sûr une femme enceinte sur une scène de crime, ça fait tache. J’avoue que le côté féministe de Bones aurait pu évoluer en connaissant les joies de la grossesse ou la discrimination face à son état. C’est bien connu, une femme enceinte ne peut décidément pas enquêter et être à 100 % disponible pour son enquête. 

À la suite de l’offensive corsée de Plant rendant Bones coupable de meurtre, celle-ci prend la fuite avec sa fille. Est-ce la même femme qui ne pouvait pardonner à son père pour avoir tué un homme du FBI ? Est-ce la même Bones qui ne peut partir sans payer ? Elle prend la fuite dans une voiture, puis en vol une autre pour ne pas être repéré. C’est peu vraisemblable comme évolution. Sa fille est en danger, et elle jette sa morale par la fenêtre. Je ne sais pas, je ne suis clairement pas convaincue par la tournure des événements. 

La saison 7 fait 13 épisodes. Heureusement que les producteurs ont su faire court, car la théorie complotiste à gogo, cela va 5 min, mais concrètement c’est trop de généralité pour que j’adhère totalement. 

Ces deux saisons sont censées être heureuses pour les personnages, notamment Booth et Brennan, néanmoins c’est vite effacée. Le complot revient au galop. Plant qui n’est plus Plant, Brennan qui devient sa cible, puis Hodgins dans la saison 8. Oui, vous avez bien lu un vrai micmac du diable. Ces épisodes fil rouges, je préfère les oublier. Pourtant les tendresses et les piques entre Brennan et Booth me manquaient. Elles ont été vite étouffées par l’ambiance complotiste. Les épisodes m’ont agacé et ennuyé éclipsant tout le reste. Et pourtant, certains épisodes sont très sympa notamment l’autopsie d’une poupée, ou encore les gloutons de l’extrême. Le milieu de la saison 8 est plus sympa. J’hésite à continuer, car même si mon intérêt est de nouveau piqué, j’avoue que ce n’est pas la série dont j’ai besoin en ce moment.

Surtout que Plant est un serial killer, cyberpirate et avec un penchant pour le gore et le macabre trop prononcé.

Puis la fuite de Bones, parlons-en ! Elle n’est pas en accord avec les principes moraux de Brennan. Celle-ci ne jure que par la loi, elle était prête à faire condamner son père à vie. Elle ne peut partir sans payer. Booth a dû lui ouvrir les yeux concernant son père. Elle est droite dans ses bottes. Elle affronte, elle devient mère. Et là boum ! Les hormones sont de la partie et elle ne se contrôle plus. Quel message ! J’ai du mal à y croire et comprendre le choix du réalisateur. Clairement, je préfère quand Christine est accusée de mordre un de ces camarades et que Temperance mène l’enquête. Cette scène est drôle et apporte de l’émotion à Temperance Brennan. La fuite n’apporte rien à Temperance Brennan à part un petit côté Jason Borne. 

En résumé

Ce ne sont pas les saisons du siècle. Elles sont trop complotistes, et surtout trop de Plant, de macabre, de sang et d’organe à perte de vue. Le prochain revisionnage, s’il y en a un, je zappe ces épisodes (milieu et fin de la saison 7 et début de la saison 8). D’autant que je ne vois que le complot, tout le reste les internes, les personnages secondaires sont cachés… J’ai juste la sensation de stagner. Bref, ça m’agace. 

Notation

Note : 7 sur 10.

Synopsis

Résumé en image

Saisons précédentes

Saisons suivantes

Si vous aimez, vous aimerez peut-être et vice versa

Qu’en avez-vous pensé ? Quelles séries me suggérez vous ou me conseillez-vous ?

5 réponses à “Bones Saison 7 et 8 de Hart Hanson”

  1. Je crois que j’ai abandonné la série au début de la saison 7. La série s’était déjà bien essoufflée et, comme toi, les fils rouges m’avaient ennuyée. Finalement ce genre de séries devrait s’en tenir à des stand alone, peut-être?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :