Fragment en guise de mise en bouche :

Je m’arrête soudain : deux femmes en doudoune viennent d’entrer. Je m’approche, tout sourire.

— Bonjour ! Bienvenue à la boutique de Letherby Hall. Puis-je vous aider ? Ou préférez-vous jeter un coup d’œil à notre sélection ?

Elles m’ignorent complètement. Comme beaucoup de visiteurs, ai-je remarqué. Tant pis ! Je me fends d’un sourire encore plus large. Et prête l’oreille à leur babillage.

— Hygge ? C’est quoi, d’après toi ? demande l’une.

— Ça me dit quelque chose. Un peu du n’importe quoi, si tu veux mon avis.

Je la fixe en me sentant insultée. Comment ose-t-elle qualifier mon présentoir de « n’importe quoi » ?

Je m’approche, aussi aimable que possible.

— Hygge est un mot scandinave qui désigne une ambiance chaleureuse et confortable dans son intérieur… une atmosphère que l’on partage avec des amis pendant les froids mois d’hiver… Allumer des bougies et faire en sorte de se sentir bien. Comme Noël, j’ajoute, résolue tout d’un coup à faire de mon 25 décembre une journée totalement hygge.

Oui ! C’est ça ! J’ai des tonnes de bougies, de plaids, de verres pour servir le glögg (ou est-ce du glug ? Ou du glygge ?).

Tandis que les deux femmes s’éloignent, je commence à prendre mentalement quelques notes – bougies, plaids, glögg – avant de me rendre compte qu’il sera plus utile d’établir ma liste par écrit. Je vais acheter un carnet comportant un planning de Noël. Puis un nouveau stylo tout beau et festif. Parfait. Ensuite, tout va s’organiser facilement.

Mon avis :

Une première qui je l’espère se répètera !
Oh là là, je n’avais jamais lu de livres de Sophie Kinsella. Ça faisait tellement longtemps que je voulais découvrir l’auteure. Ils avaient toujours l’air rempli de bons moments, drôles et rafraîchissants, quoiqu’un peu superficiels. Eh bien, elle a tenu ses promesses. On peut dire que je suis passée à côté de quelque chose pendant toutes ces années. J’ai dévoré ce livre et c’est une excellente lecture. C’est tellement tordant, j’ai rigolé fort et je me suis fait des abdominaux en béton. Certes, je ne suis pas comme Becky, aussi accro au shopping, aux bonnes affaires… Quoique, quand on parle de livres, je suis toujours à l’affût. C’est peut-être pour ça que je me suis identifiée à elle et puis, en période de fête, les bonnes affaires font moins mal au portefeuille. 
Une famille en déroute !
La sœur de Betty, Jess, débarque en Angleterre et elle va loger chez ses parents. Becky l’adore mais l’arrivée de Jess va bouleverser sa petite vie. Et puis, elle est inquiète, Jess n’a pas l’air dans son assiette.
Ses parents décident de lui laisser la maison et déménagent à Londres dans un soi-disant quartier hippie à la mode. Le fait d’être à la mode leur monte vite à la tête. Janice, leur ancienne voisine, se sent larguée et abandonnée. Noël promet d’être très sympathique !
Becky une jeune femme aimante !
L’arrivée de Jess induit à de grands bouleversements. Cette année, c’est Becky qui organise Noël chez elle. Sa mère rend son tablier. Becky est stressée, elle veut que son premier Noël soit parfait, qu’il plaise à tout le monde, mais comment les contenter quand chacun y va de ses exigences qui, pour la plupart, sont incompatibles. Certains veulent une dinde et des choux de bruxelles, d’autres veulent un menu végan… Les préparatifs s’annoncent difficiles. En plus, les querelles s’invitent dans le cocon familial. Becky réussira-t-elle son Noël parfait ?
Puis, bon, les préparatifs, c’est sympa, mais il faut aussi trouver des cadeaux pour tout le monde. Pour la Reine du shopping, ça ne devrait pas être difficile. Sauf que Becky n’a pas d’idée, elle voudrait des cadeaux qui rendent sa famille et ses amis heureux. Et ce n’est pas une mince affaire. Trouvera-t-elle tout cela à temps ?
Une myriade de personnages différents !
L’auteure représente ici des personnages d’horizons différents : des végans, des écolos, des personnes new âge, des rapiats… Ses personnages s’aiment. Quand on s’aime et on se chamaille. C’est cocasse et franchement assez proche de la réalité.
Une plume fluide !
L’auteure a une plume légère, fluide et prenante. Eh oui ! Tout n’est pas couru d’avance. Les chapitres sont courts, s’enchaînent et me happent totalement. Ses personnages sont vraiment différents, notamment au niveau de leurs caractères. Ils sont originaux, attachants et plein de bons sentiments avec des défauts… Leurs défauts sont touchants, agaçants… Ça a rendu ma lecture tellement plus vivante et parlante. Eh oui ! je les ai invectivés, mais aussi encouragés :  “trop chou”, “oh non, pas ça”, “comment ça”…

En résumé : C’est une très bonne lecture. Elle est prenante, fluide, joyeuse avec un fort esprit de famille. Et en plus, tout ça avec une super protagoniste, elle est attachante, gentille et un peu frappadingue. J’ai hâte de lire les autres livres à propos de Becky.

Note : 4.5 sur 5.

Copinautes blogueuse.eur.s qui l’ont chroniqué :

Un commentaire sur « L’accro du shopping fête Noël de SOPHIE KINSELLA »

Laisser un commentaire