Fragment de livre en guise de mise en bouche :

« — Mais pourquoi chez nous ? a renchéri Kai.
— Où veux-tu qu’il aille ?
— Je sais pas. Dans un hôtel ?
— Il n’a pas d’argent, Kai. C’est bien le problème.
— C’est pas le problème, c’est son problème.
— Et la compassion, dans tout ça ? a essayé de se défendre Alice, tout en sachant que ses enfants avaient en partie raison. Qu’est-ce que vous apprenez à l’école ?
— On nous parle des pédophiles, des voleurs, des voyeurs, des violeurs, des…
— Faux ! Ça, c’est ce que vous voyez à la télé et sur Internet. Croyez-moi, la plupart des gens ont un bon fond. Cet homme-là est perdu, et moi, je suis « un bon samaritain ». Et puis, c’est juste pour une nuit.
— Ferme bien la porte de la cour, lui a demandé Kai. À double tour.
Elle s’est moquée de lui sur le moment, mais, après avoir ouvert la porte de la cour et crié « bonne nuit » à Frank avant d’aller se coucher, elle l’a bel et bien verrouillée. Et elle n’a pas pu fermer l’œil. Toute la nuit, elle s’est imaginé la grosse main d’un homme plaqué sur la petite bouche de Romaine, ses yeux verts écarquillés de peur ; les pas discrets dans le salon d’une ombre fouillant les tiroirs pour trouver des bijoux ou un iPad ; la silhouette de Jasmine se déshabillant devant sa fenêtre sans penser à l’homme qui pourrait l’épier depuis la cour. Même si la fenêtre de Jasmine donne en fait sur la rue, et que, de toute façon, elle ne se déshabillerait jamais devant la vitre puisqu’elle est persuadée d’être énorme. Mais tout de même. »

Mon avis :

C’est une très bonne lecture et le premier livre de Lisa Jewell que je lis. Sa plume est super simple. Elle n’est pas forcément originale mais elle est très efficace.  Elle va droit but tout en maintenant le doute. Ce thriller est franchement prenant et m’a beaucoup plu. J’en suis la première surprise, car c’est typiquement le genre de personnages qui me laissent indifférente, avec lesquels je n’ai pas d’atome crochu. Et pourtant, quelque chose dans leur description a su me toucher : leur défaillance, leur blessure…
Un mixe des genres !
Ce roman est entre le thriller, le secret de famille et la littérature contemporaine. Le doute te titille, parfois, on se dit « ah, ça doit être ça » et puis à ce moment-là, tu doutes « mais en fait si c’était ça »… Bref, c’est très prenant, j’ai eu l’impression d’être un funambule sur une corde raide. C’est très addictif… J’ai quand même fini par me douter du dénouement. Même si le comment était assez inattendu.
Et si tout commençait par une amnésie !
Alice sort dehors pour promener ses chiens sur la plage comme à peu près tous les jours. Il fait froid, le vent est fort et les nuages sont menaçants. Et pourtant, cet homme est assis sur la plage, il n’a pratiquement rien sur le dos. Il ne bouge pas et fixe l’horizon. Alice est d’abord intriguée. Puis, quand à la fin de la journée, elle voit qu’il n’a pas bougé, elle ressent comme des frissons de peur… En même temps, elle veut l’aider. Le lendemain, alors qu’il a plu en abondance, elle le trouve au même endroit. Elle ne peut s’empêcher de l’interroger. Seulement l’homme ne se rappelle de rien. Elle décide de l’héberger en attendant qu’il retrouve ses souvenirs. Mais les enfants d’Alice ne le voient pas d’un bon œil. Cet inconnu pourrait aussi être un menteur, un voleur ou pire encore un meurtrier.
Disparu comme par magie !
En parallèle, Lily est une jeune femme mariée depuis peu. Elle file le parfait amour depuis deux longues semaines. Son mari l’aime, la choie… Il est réglé comme une horloge, alors quand il ne rentre pas à l’heure. Elle sait que quelque chose d’anormal s’est produit. Seulement la police ne la croit pas, comment peut-elle connaître son mari aussi bien s’ils ne sont mariés que depuis deux semaines.
Ces deux histoires évoluent en parallèle laissant le lien entre elles en suspend. J’ai bien aimé.

En résumé : C’est une très bonne lecture. Elle est au-delà de mes espérances, prenante et addictive. L’intrigue est très bien ficelée, logique et en même temps remplie de doutes.

Note : 4 sur 5.

Un commentaire sur « On se reverra de LISA JEWELL »

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s