La réalité est ce que l'imagination fait d'elle _Charmant _ David Safier_

Affichage : 8 RÉSULTATS
Agréable lecture Auteur (e) en G Auteur (e) en J Auteur (e) en M Auteur (e) en P Auteur (e) en R Auteur (e) en T Auteur (e) par ordre alphabétique Dupuis Les maisons d'éditions Par genre Science fiction

Cityzen de JAIN, Toledano, Galice et Perez

« Cityzen » se déroule dans une ville futuriste qui utilise des arbres pour dépolluer l’air et améliorer la qualité de vie de ses habitants. Cependant, certains personnages (comme Amal, une étudiante) sont sceptiques quant à la DicNature, au système politique qui gouverne la ville et qui est très strict en matière d’environnement.

Auteur (e) en J Auteur (e) par ordre alphabétique Hauteville Les maisons d'éditions Thriller Très bonne lecture

On se reverra de Lisa JEWELL

Fragment de livre en guise de mise en bouche : « — Mais pourquoi chez nous ? a renchéri Kai.— Où veux-tu qu’il aille ?— Je sais pas. Dans un hôtel ?— Il n’a pas d’argent, Kai. C’est bien le problème.— C’est pas le problème, c’est son problème.— Et la compassion, dans tout ça ? a essayé de se défendre Alice, …

Auteur (e) en J Auteur (e) par ordre alphabétique Bonne lecture HLAB Les maisons d'éditions

Killing Eve : Codename Villanelle 1 Épisode 3 de Luke JENNINGS

En guise d’avant-goût :

Les informations acquises aux fils des ans et les identités de chaque membre des Dragons Blancs ont été transmises dans les hautes sphères. Jusqu’à présent, aucune administration occidentale ou russe n’a risqué la confrontation avec Pékin en accusant frontalement l’Armée populaire de vol de données commandité par l’État ; les retombées diplomatiques seraient trop dévastatrices. Mais d’autres sont moins sensibles à ces préoccupations. Les prédations des Dragons Blancs ont coûté des milliards de dollars à leurs victimes au fil des ans, et un groupe d’individus, collectivement plus puissants que tout gouvernement, a décidé qu’il était temps d’agir.

Un court avis :

Une bonne lecture!

Ce troisième épisode est dans la lignée du second. Il y a une alternance de point de vue entre Eve et Villanelle qui rythme l’histoire. Eve est lancée, elle a flairé Villanelle et la chasse continue.

Un homme est tué à Shanghaï, Eve soupçonne Villanelle. Il serait responsable de détournement d’argent d’entreprises étrangères (américaine, anglaise…) et à la tête du groupe « le dragon blanc ». Un affrontement indirect ! Une poursuite jusque là silencieuse qui devient sanglante. Eve en réchappera-t-elle ?

Eve!

Dans le deuxième épisode, je vous disais m’être attachée à elle. Seulement dans celui-ci, je me suis éloignée d’elle. Elle fait preuve de plus d’assurance et d’aplomb en peu de temps. Cela m’a un peu déroutée. Je me suis donc un peu détachée d’elle pour m’intéresser aux autres personnages notamment Simon Mortimer. Il est plus effacé, mais sa présence est rassurante. Il est ambigu, complexe… J’aime bien, je ne vous en dirais pas plus de peur de vous spolier.

Petites réflexions!

Ce livre m’a un peu fait penser à la trilogie de Jason Borne sauf que Villanelle n’est pas un agent secret qui obéit à des ordres douteux, mais juste une tueuse sans émotion.

Une fin abrupte digne d’un cliffhanger de série. Si j’ai l’occasion de lire la suite, ce sera avec plaisir, mais pas d’urgence. Je suis curieuse de voir l’adaptation en série.

En résumé : une suite addictive, une chasse un peu plus sanglante seulement elle perd un peu au niveau des personnages.

Notation :

Note : 3.5 sur 5.

Tome précédent :

Auteur (e) en J Auteur (e) par ordre alphabétique Bit-lit Bonne lecture Les maisons d'éditions Milady

Charley Davidson T1 : Première tombe sur la droite de Darynda JONES

Extrait pour vous donner un avant goût :

« — Pourquoi tu brilles comme ça ? demanda-t-il en plissant les yeux.

— Je suis une faucheuse. Mais, t’inquiète pas, c’est pas aussi terrible que ça en a l’air.

La peur s’insinua quand même dans ses yeux.

— Je ne veux pas aller en enfer.

— En enfer ? dis-je en m’asseyant à côté de lui et en ignorant les soupirs de Gemma, furieuse que je recommence à parler toute seule. Crois-moi, mon chou, si tu avais été retenu pour une entrevue en tête à tête avec le Mal incarné, tu ne serais pas là. »

Mon avis :

J’ai passé un bon moment avec ce livre. Charley Davidson est une faucheuse qui brille de mille feux, mais pas une méchante. Elle ressemble à Mélinda dans Ghost Whisperer quand elle aide les fantômes qui ont encore des choses en suspend, sauf qu’elle a un petit côté Kill Bill. Charley Davidson est aussi un portail, mais vers quoi ? Et oui, cette femme a des propriétés magiques, cela l’aide beaucoup dans son métier d’enquêteuse et consultante de la police. Elle fait équipe avec son oncle Bob et le septique agent Swopes sur le meurtre de 3 avocats. Qui sont-ils ? Que savaient-ils ? Et pourquoi les a-t-on tués ? Quel est le lien entre eux trois?  Elle a aussi une assistante d’enfer, Cookie. J’ai un petit faible pour ce personnage, il est tellement attachant.

En parallèle, ses rêves érotiques sont hantés par un beau gosse qui la fait vite ou lentement monté au septième ciel. Qui est-il ? Est-il réel ? Cependant, ne vous inquiétez pas, il n’y a que très peu de scènes de sexe. Elles ne prennent pas le pas sur l’histoire. J’avoue que j’avais peur qu’il y en ait à chaque chapitre. Heureusement, il n’y en a pas de trop, sans trop de détail.

Charley Davidson est une femme courageuse, casse-cou, et elle a un humour caustique. Elle fait un duo choc avec Cookie. Ces fantômes sont tous un peu particuliers, il y en a des loufoques, des flippants… Cependant pour moi, il y a juste un élément qui n’a pas collé pour moi : les gens qui sont à peine morts devraient avoir un temps pour réaliser. Il devrait un minimum en colère et dévasté. Or, c’est comme s’ils n’étaient jamais morts ou que mourir ce n’était pas si grave. Il manque de l’émotion.

L’enquête est plutôt bien menée, il y a des rebondissements sans qu’il fasse l’effet d’une explosion.

La plume de l’auteur est simple et pleine d’humour. Son récit est rythmé entre les descriptions et les dialogues. Ce rythme m’a permis de me laisser happerassez vite.

En résumé : C’est un bon livre pour Halloween avec un humour plaisant et libérateur.

Notation :

Résultat de recherche d'images pour

Tome suivant :

NB : Une petite coïncidence m’a bien fait rigoler. J’ai lu récemment Misery de Stephen King. Ensuite, j’ai enchaîné avec Charley Davidson tome 1 de Darynda Jones et comme par hasard : la voiture de Charley s’appelle Misery. 😉