Fragment de livre en guise de mise en bouche :

Un Noël dans ses bras de Sarah Morgan :

— Et je me concentre sur la résolution de notre problème, reprit-il d’une voix sourde.

— Non, monsieur Zaccarelli, vous vous occupez de votre problème. Vous ne m’avez pas demandé mon avis une seule fois, alors que c’est vous le responsable, ainsi que votre directeur libidineux, qui est incapable de contrôler ses mains dès qu’il s’approche d’une femme.

La tête haute, elle se dirigea vers lui et lui fourra son uniforme dans les mains.

— Voulez-vous dire qu’il vous a manqué de respect ?

Surpris par le subit accès de rage qui avait surgi en lui, Rio se réjouit d’avoir renvoyé Carlos sans attendre.

— Avez-vous porté plainte pour harcèlement sexuel ?

— Non. Je lui ai cassé un doigt.

— Pardon ?

— Pendant la guerre, mon grand-père enseignait le combat à mains nues. Il m’a appris à me défendre.

— Je m’en souviendrai, dit-il en la regardant avec attention.

— Vous devriez, en effet. Mais, je vous le répète, monsieur Zaccarelli, c’est votre problème que vous…

— Appelez-moi Rio. Je crois que nous sommes passés directement au stade des prénoms.

Un enfant pour Noël de Sarah Morgan :

— Dis, papa… Tu trouves pas que ça serait bien d’avoir quelqu’un pour préparer la dinde, cette année ?

— Je suis parfaitement capable préparer notre repas de Noël, Alfie, je te le promets.

— L’an dernier, t’as dit que tu voulais plus jamais voir une dinde de toute ta vie.

Patrick soupira. Parviendraient-ils un jour à passer un Noël paisible en famille ?

— C’était l’an passé. Cette année, j’ai étudié des livres de recettes. Je suis paré !

— Quand même, ce serait plus facile si t’avais une femme. Elle pourrait s’occuper de la dinde.

— C’est un peu léger comme raison pour se marier. Et puis, de nos jours, beaucoup de femmes rechignent à passer leur temps devant les fourneaux.

Comme il se redressait, il heurta une branche de sapin, envoyant voler une pluie d’aiguilles odorantes.

— Pourquoi parles-tu mariage, tout à coup ? demanda-t-il en s’époussetant. Nous allons passer un Noël formidable. Toi, Posy et moi…

Patrick est tellement touchant.

Mon avis :

Ce livre regroupe deux romances de Sarah Morgan : Un noël dans ses bras et Un enfant pour noël. J’ai passé un très bon moment en leur compagnie.
Un Noël dans ses bras !
La première romance n’est pas très originale, mais assez prenante. Rio n’est pas homme à qui on dit non. Il est riche, puissant avec une gueule d’ange. Seulement, il se doit d’être irréprochable. Evie est une femme simple et aimante. C’est aussi une des employés de Rio. Lorsqu’ils se retrouvent tous les deux, dans une situation compromettante prise en photo, la seule solution est de faire semblant d’être en couple. Mais réussiront-ils à être assez convaincants ?
Un enfant pour Noël !
Je me félicite de ne pas avoir lu le résumé de celle-ci car d’une j’aurais été méchamment spoilée et en plus, il ne reflète pas vraiment l’intrigue. Dr Patrick, obstétricien, ne peut oublier la formidable nuit passée aux Etats-Unis avec une splendide jeune femme, Hayley. Mais il n’ose pas la recontacter. Il n’est pas doué pour les relations avec les femmes comme en témoigne son divorce. Quand Hayley apparaît sur le pas de sa porte à une semaine de Noël, il ne sait pas trop quoi penser.
Deux romances courtes !
Ces deux romances, quoique courtes, apportent vraiment du baume au cœur et sont prenantes. Elles sont réconfortantes. Elles ont ce côté chaleureux et familial qui répond parfaitement à ma définition de Noël.
Elles ne seront certes pas remarquables par leur originalité mais elles ont réussi à m’extraire de la réalité et m’emporter dans ma petite bulle.

En résumé : Deux romances de Noël ! Deux chocolats chauds et caramels mous. Elles sont parfaites si vous avez besoin d’un moment cocooning pour vous aérer la tête.

Note : 3.5 sur 5.

7 commentaires sur « Romance sous la neige de SARAH MORGAN »

  1. Pour « Un enfant pour Noël » j’avais lu le résumé et au final c’est vrai qu’il ne reflète pas du tout l’histoire.
    Mais c’est vrai qu’elle reste très sympathique.
    Ma préférence va à celle-là plutôt qu’à « Un Noël dans ses bras » où j’ai trouvé Rio un peu antipathique avec son côté « je décide, j’ordonne, je dispose ».
    J’ai trouvé les personnages de Patrick et Hayley étaient beaucoup plus réalistes et sympathiques.
    Mais comme tu dis, les 2 histoires font du bien et c’est bien là le plus important.

    Aimé par 1 personne

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s