Fragment de livre en guise de mise en bouche : 

— Docteur Falent, je voudrais vous parler un instant, discrètement. D’un geste de la main, il l’invita à s’asseoir sur le siège défoncé devant son bureau. Saalyn ferma la porte. Le geste coulé qu’elle eut pour tirer la chaise et s’installer dessus surprit le médecin. Il ouvrit des yeux étonnés. — Saalyn ? dit-il enfin. 

Elle confirma d’un mouvement de tête. L’attitude du médecin exprimait la joie qu’il éprouvait à cette rencontre. 

— Ça faisait longtemps, dit-elle. 

— Vingt-trois ans. Depuis mon stage à Jimip. 

Jimip était le siège de la Bibliothèque. Autrefois, Saalyn y faisait des escales pour enseigner ses techniques d’autopsie avant qu’elle fût dépassée. Les Yriani avaient pris leur envol. Ils n’avaient plus besoin de la Pentarchie, tout au moins dans ce domaine. 

— Je ne t’avais pas reconnue, dit-il. 

— C’est le but d’un déguisement. 

— J’en conclus que c’est pour une enquête. 

— Tu conclus juste. 

— Dommage, j’aurais bien bavardé un peu. Je suppose qu’on n’a pas le temps. 

— Une jeune fille est séquestrée. Je soupçonne ses ravisseurs d’être aussi des meurtriers. 

Tout en discutant, il s’était levé, avait contourné son bureau pour rejoindre la stoltzin. Ils s’enlacèrent un long moment, puis se séparèrent enfin. 

— Si tu recherches des meurtriers, alors tu es venue pour examiner des cadavres. 

— Plutôt les recenser. 

— Que cherches-tu ? 

— Des femmes, mortes, trouvées près de la rivière

Mon avis : 

Une excellente lecture ! 

J’ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de ce livre. J’ai encore plus accroché à ce second tome qu’au premier. J’ai l’impression d’avoir été plus proche des personnages dans ce tome. Et du coup, j’ai eu plus d’atomes crochus avec les personnages notamment Saalyn et Deirane. Ce bond dans leur passé à toutes les deux m’a beaucoup aidée. Leurs aventures passées répondent à pas mal de questions soulevées dans le second tome surtout sur le passé de Deirane. L’auteur avait réussi à créer une telle aura de mystère autour de ce personnage, je suis contente qu’elle se dissipe un peu. Ça la rend plus accessible. Cette envie d’en savoir plus m’a rendue totalement addicte au récit. 

Le passé de ces deux grandes dames ! 

Elle semble avoir trouvé un semblant de calme avec Dresil, ce jeune fermier aimant Ils semblent mener une vie paisible… Mais ces joyaux partout sur elle, impossible de ne pas la remarquer. Ils ont attiré leur lot de regards cupide, plein d’envie et de désir. Ce calme semble de courte durée. Qui la remarquera ? un marchand d’esclave, un roi… De qui attirera-t-elle les convoitises? Ou réussira-t-elle à rester dans l’ombre ? 
Saalyn est une guerrière libre, soit, une sorte de détective privé douée avec les armes. Elle remonte en selle après une longue convalescence. Sera-t-elle à la hauteur ? 
J’ai été enchantée d’en savoir plus sur les stoltzens à travers elle et Öta. 
Le destin de ces deux jeunes femmes a l’air lié, se reverront-elles et sous quelles hospices? 

Les personnages secondaires ne sont pas en reste ! 

Ils sont super bien travaillés, j’ai beaucoup aimé toute la troupe d’amis de Dresil. Ils sont drôles et mettent de l’ambiance. Mais mon préféré des personnages secondaires reste Öta, le jeune stoltzen élève de Saalyn. Il est plein d’attention pour son prochain, une aide silencieuse et une épaule sur laquelle s’appuyer. J’ai hâte de savoir ce qui lui arrivera. 
De plus, l’auteur en dévoile un peu plus sur les Pentarques et le fonctionnement de la Pentarchie en Helaria. Ce tome nous en apprend plus sur Wotan. Il est intrépide et protecteur envers Saalyn. Un autre personnage qui m’a conquise. 

Presque un coup de cœur ! 

Il y a toujours une petite chose qui me chagrine. C’est que les femmes sont toujours ultra-belles et ont un rapport à la sexualité un peu étrange surtout les stoltzens. Elles sont un peu trop faciles. Je l’avais déjà un peu remarqué dans le tome précédent. 

Des petits détails qui font plaisir ! 

J’ai été contente de voir un glossaire pour aider le lecteur à se repérer dans l’univers de l’auteur ainsi que la carte de son monde qui m’avait manqué quand j’ai lu le premier tome. 

En résumé : C’est une excellente lecture et une excellente suite. J’ai hâte de voir ce que donnera le tome 3 et de retrouver Saalyn et Deirane ainsi qu’Öta.

Note : 4.5 sur 5.

Tome précédent : 

LA MALEDICTION DES JOYAUX T1 LA PAYSANNE DE LAURENT DELÉPINE

Un commentaire sur « La Malédiction Des Joyaux Tome 2 L’esclave De Laurent Delépine »

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s