Violence action T4

Violence Action T4 de Shin Sawada et Renji ASAï

Mon avis :

Pour ce 4ième volet de Violence Action, Kei a une mission particulière en pleine tempête : protéger un policier d’un groupe de tueur à gages. La difficulté, c’est qu’elle est malade comme un chien. Elle a une bonne crève carabinée. Réussira-t-elle sa mission dans ces conditions ? Et surtout, sera-t-elle crédible aux yeux de son client ? 

Imaginez-vous à la place du policier ! Vous êtes seul dans votre guitoune au beau milieu d’une tempête, lorsqu’une gamine lolipop à la poitrine généreuse arrive trempées jusqu’aux os et son nez qui coule en continu. Cependant, son arme est la seule fausse note. Sur ceux elle vous dit : « j’ai été engagée pour vous protéger » les yeux brillants de fièvre. Personnellement, je pense de suite à une vidéo gag et un pistolet à bille, et vous ? 

Heureusement, le policier semble sur la même longueur d’onde que moi. Le policier a tout juste le temps de lui proposer une boisson chaude et un pull sec et trois trop grands pour elle que les criminels débarquent en nombre prêt à tout casser. 

Kei est désormais en fâcheuse posture et son protégé a déjà un pied voire deux dans la tombe. 

Sera-t-elle à la hauteur de la tâche ? Sa patronne a l’air confiante. Personnellement, au vu de son état, je ne l’étais pas, mais bon. Je me suis dit, ça y est, elle va tomber sur un os et se fracasser les dents. Si Shin Sawada et Renji Asaï ont réussi leur entourloupe, j’aimerai tellement que les obstacles deviennent plus croustillants. Kei semble être une bombe atomique qui déferle et tue tout sur son passage. Effectivement, aucun adversaire semble à sa hauteur.

C’est risqué comme pari, car le lectorat pourrait se lasser. Heureusement, certaines planches humoristiques ou informations sur notre bande de joyeux lurons sont là pour remonter la pente et raviver l’intérêt. 

Un personnage totalement absurde et bizarre fait son apparition. Je n’ai pu m’empêcher de pouffer lors de son arrivée et de son entrée en scène. Il est terrible et complètement fou à tel point que l’on a envie de se pincer pour vérifier que l’on n’est pas en pleine hallucination. Si je le croise un jour dans la rue, je me cacherais sous un bang ou je prendrais mes jambes à mon cou. Difficile de trancher tellement, il déclenche des réactions irrationnelles. 

En résumé : 

Ce tome est encore une fois une réussite même si le début devient répétitif. Il manque l’élément qui casse la dynamique. Les personnages sont fidèles à eux-mêmes, ils dénotent, étonnent et font sourire. Kei a un obstacle de taille dans ce tome, une fièvre carabinée et une absence totale de renfort. Êtes-vous prêt à continuer l’aventure ?

Note :

Note : 4.5 sur 5.

Synopsis :

Violence Action T4 de Shin Sawada
Violence Action T4 de Shin Sawada et Renji ASAï 7

En conclusion :

Violence action T4
Violence Action T4 de Shin Sawada et Renji ASAï 8

Tome précédent :

Violence Action T3 de Shin SAWADA et Renji ASAI

Tome suivant :

Tous les autres tomes :

Si vous avez aimé, vous aimerez :

D’autres avis :

Me lire, ne vous prendra que :

3 minutes

Et une fanart pour finir :

FahEzbRUcAEBNHo?format=jpg&name=medium
Violence Action T4 de Shin Sawada et Renji ASAï 9

モロイMoroi – Illustrator

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.