La réalité est ce que l'imagination fait d'elle _Charmant _ David Safier_

Affichage : 5 RÉSULTATS
Auteur (e) par ordre alphabétique Auteur(e) en B Auto éditions Excellente lecture Les maisons d'éditions Romance

Full Contact T2 de Michèle BECK

Cher(e)s voyageur(e)s, J’avais adoré la plume de Michèle Beck et c’est avec plaisir que je me suis replongée dans un autre livre de l’auteure. L’auteure m’a gentiment proposé le tome 2. Fragment de livre en guise de mise en bouche : « J’adore la voir rougir comme ça et je me …

Auteur (e) en H Auteur (e) en R Auteur (e) par ordre alphabétique Lecture mitigée Les maisons d'éditions Mazarine Thriller

3 secondes de Anders ROSLUND ET Borge HELLSTROM

Pas de résumé pour une raison qui vous sera expliqué plus bas.

Extrait en guise d’avant-gout :


– Grens ? Qu’est-ce que tu fabriques ?
Ewert Grens s’était endormi sur le sol, derrière le sofa en velours brun, le dossier posé sur le ventre.
– On avait rendez-vous. C’était toi qui voulais que ce soit de bonne heure.
Je suppose que tu as passé toute la nuit allongé là ?

Il avait un peu mal au dos. Le sol avait été plus dur, cette fois.
– C’est pas tes oignons.
Il roula sur le côté puis se hissa avec l’aide de l’accoudoir du sofa. Le monde tournait un peu.
– Comment ça va ?
– C’est pas tes oignons non plus.

Mon avis :

Un avis partagé, sans de vrais jugements!

Je ne peux pas dire que j’ai aimé, mais je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé. C’est un roman d’espionnage, un thème où je suis une novice. Je n’en ai pas lu beaucoup jusqu’à maintenant : deux ou trois de Robert Ludlum (Saga Jason Borne).

Je vais faire une chronique un peu particulière, je vais vous présenter les points positifs et les points négatifs.

Les points positifs!

  • Les auteurs traitent des crimes organisés de notre époque, de réseaux de drogues européens, surtout de l’Europe du Nord. Ils sont traités et j’ai pu apprécier le travail de documentation qu’il y a derrière même si je vous avoue avoir été parfois un peu perdue.
  • Il est prenant plus sur la deuxième partie, il happe aussi dans la première partie, mais de façon un peu irrégulière, peut-être est-ce dû à mon mood (=humeur comme dise les Anglais) ou au résumé un peu trop spoilant. La deuxième partie est pleine d’action, le suspense est plus présent ainsi que les rebondissements.
  • Une description pour chaque journée ! Une chronologie précise qui permet de suivre et de mieux se représenter les événements.
  • Un titre qui a un sens.

Les points négatifs!

  • Le récit est lent et certaines actions me sont restées incomprise. J’ai d’ailleurs failli abandonner une ou deux fois à cause de ça. Mais je voulais quand même savoir la fin et c’est un cliffhanger : « suite au prochain épisode ».
  • Je me suis attachée à un seul personnage de tout le roman ce qui est relativement peu.
  • Un résumé qui spoile la moitié sinon plus du livre. J’ai horreur de ça ce qui explique peut-être mon ennui du début.

Résumé personnel!

Je fais ce résumé, car comme dit et répété précédemment, le résumé de l’éditeur est très spoilant, c’est dommage.

Piett Hoffman, un infiltré de la police dans la Wotjek, la mafia de l’Europe du Nord. Seulement les choses tournent mal et il se rend complice d’un meurtre. Sera-t-il arrêté ou continuera-t-il son infiltration pour démanteler un réseau de drogue de grande envergure ?

En parallèle, Ewert Grens, un policier de la vieille école enquête sur un meurtre d’un acheteur danois sans doute lié à un trafic de drogue. Il cherche le coupable. Les deux événements serait-il lié ? Qui est ce mystérieux inconnu qui a signalé le meurtre ? Le coupable ?

En résumé : une lecture mitigée, avec des hauts, des bas, et une deuxième partie plus prometteuse et plus mouvementée. ATTENTION NE PAS LIRE LA QUATRIÈME DE COUVERTURE

Notation : 12/20

NB : Merci à ma cousine pour sa relecture et pour avoir pris le temps de corriger mes fautes d’orthographes et je vous ai mis le résumé de l’éditeur Le livre de Poche qui spoil moins.

Appréciation Auteur (e) en G Auteur (e) par ordre alphabétique Inclassable Les maisons d'éditions LIVRE Pocket Thriller

Meurtres pour rédemption de Karine GIEBEL

Passage pour vous donner un avant gout de ce livre :

Toi qui as su me voir, m’aimer. Me trouver, derrière le monstre que tout le monde rejette.

Une autre belle phrase :

Perpétuité, c’est pour toujours….

…La liberté, elle est à l’intérieur de toi… Là, dans ta tête… Pas besoin d’aller loin pour la trouver…

Mon avis :

J’ai mis du temps à finir ce livre. Cependant, ce n’est pas à cause du roman, mais à cause de ma fatigue du moment. Vous l’aurez compris, il est resté un peu longtemps sur ma table de chevet. Cela reste un énorme pavé de 988 pages.

Est-ce que j’ai aimé ou pas aimé? C’est une question qui m’a un peu turlupinée à la fin du livre.

Je n’en ressors donc pas déçue. En fait, « déçue » n’est pas le mot. C’est surtout que ce livre est un peu long, c’est un petit reproche. Cependant, il est rempli de suspense, et il est très addictif.

Sur la fin, l’impression résiduelle, c’est qu’il aurait gagné à être raccourci. Certaines scènes auraient gagné à être écourtées parce que je n’en voyais pas l’intérêt. 

Qu’ai-je ressenti vis-à-vis des personnages notamment Marianne adorée, détestée, supportée, passable?   

J’ai adoré Marianne ce qui ne m’a pas empêchée de la détester à d’autres moments. Le personnage au début de l’histoire gardait une certaine cohérence dans ses propos, dans ses pensées, dans ses actes. Cette cohérence s’est perdue à un moment, à cause de ses petites longueurs.

Qu’en est-il de l’histoire? Son sujet

Elle est superbe. Meurtres pour rédemption, c’est l’histoire d’une criminelle qui va tuer pour pouvoir se racheter et être libre. Pourquoi ces meurtres ? Comment pourraient-ils être une rédemption ?

Karine Giebel met en exergue une question qui taraude beaucoup d’êtres humains : qu’est-ce que la liberté? 🤔Pour moi, ce livre est une recherche de la définition la plus fidèle de la liberté et une critique de ce que l’on croit être la liberté. Qu’est-ce qu’implique le mot « liberté » ? Ce livre est rempli de questionnementsur ce sujet. J’ai tout simplement adoré cette partie-là. 😍

Y a-t-il d’autres critiques dans ce livre

Oui absolument, j’y vois une critique du milieu carcéral. Pour moi, c’est aussi une bonne raison de le lire. Par contre, je pense que sans doute que Karine Giebel grossit un peu les traits pour faire réagir son lecteur. Je tiens par contre à vous dire que Karine Giebel a fait des recherches pour construire cet environnement comme on le voit dans la vidéo suivante :

Donc certaines scènes (traitements) décrites ont lieu malheureusement.

Autre point positif : c’est qu’il est original avec ce sujet, car en France, on ne lit pas beaucoup sur le milieu carcéral et l’on n’entend pas beaucoup parler, même s’il y a eu récemment des témoignages de gardien de prison au journal télé (oui, je regarde le journal TV bien que ce ne soit que très rarement).

Mon ressenti : 

C’est comme si à partir du moment où l’on est derrière les barreaux, on est moins que des animaux. Cette sensation m’a pris à la gorge, car oui tu es derrière les barreaux, oui tu as tué des gens, mais tu n’en es pas pour autant moins qu’un être humain. Ce message là de Karine Giebel est vraiment puissant. Et c’est ce que je choisis de retenir du livre. Je trouve que rien que pour ça, il en vaut le détour et votre lecture.

Est-ce un livre émouvant

Oui, j’ai eu les larmes aux yeux à plusieurs moments de l’histoire. D’ailleurs, j’en profite pour faire passer un message : ÂME SENSIBLE S’ABSTENIR.

Est-ce que je vous le conseille pour une première approche de l’auteure

Non, je ne pense pas que ce soit le plus adapté pour une première lecture de cette auteure. Je pense que Les morsures de l’ombre ou Juste une ombre s’y prêtent mieux. Pourquoi, car je les ai préférées à Meurtres pour rédemption.

Est-ce que ce livre a fait ressortir d’autres questions

La prison est-elle la peine la plus adaptée ? Pour tous les cas ? Est-ce que quand on est gardien de prison, on a tous les droits ? Un gardien de prison a-t-il plus de crédibilité et pourquoi ?

Ce livre instille le doute.

Ce livre a été un long questionnement, il m’est arrivé de poser le livre durant ma lecture et de réfléchir sur les éléments de l’histoire, de me poser des questions…

En résumé : c’est un livre que je conseille pour ceux qui sont intéressés par le milieu carcéral. Il est très intéressant aussi pour ses réflexions sur la liberté, son prix, sa signification… On a un thriller avec du suspense, des personnages plutôt plaisants.