fbpx
La réalité est ce que l'imagination fait d'elle _Charmant _ David Safier_
Père & fils T5 de Mi TAGAWA

Mon avis :

Shiro et Koma, je vous adore. Torakichi est à un tournant de sa vie. Les décisions difficiles s’imposent, cela promet d’être risqué. Shiro pourrait bien l’aider dans sa prise de décision. Il en a fait du chemin ce petit bonhomme. Son évolution marque le temps qui passe. Il s’est ouvert aux autres, il a tissé des liens avec son père. Son espièglerie rend fou Torakichi, qui hésite entre la réprimande et la récompense. Torakichi pense avec un peu de mélancolie à son fils qui avait besoin de sa présence pour s’endormir. Maintenant, le petit bonhomme est grand. 

Ce tome est aussi l’occasion de faire des flashbacks et de découvrir l’enfance de Torakichi, son apprentissage dans l’herboristerie et sa rencontre avec la maman de Shiro. Ses moments sont hors du temps, une bulle de bonheur, de tendresse et d’innocence. Une rencontre qui bouleverse le jeune Torakichi. Il n’a jamais eu le cœur qui bat à cent à l’heure au premier coup d’œil. Il était prêt à prendre la route, car rien ne le retenait ni femme ni enfant. C’est une aubaine pour un herboriste itinérant. Mi Tagawa tisse les débuts d’une relation naissante et déjà brinquebalante. Nous savons que ça a marché sinon Shiro ne serait pas né. Pourtant le comment reste un mystère. Certains obstacles sont de tailles. Je vous laisse les découvrir. 

Les personnages sont toujours attachants. Koma et un certain petit singe sont l’occasion de donner du piquant à l’histoire. Shiro accompagné de ces deux-là pourrait faire des bêtises. Oui, vous avez bien lu, le sage Shiro va jouer de drôle de tour à son père. En même temps, le petit singe a vraiment une tête de chenapan. Cependant, ces nouveaux camarades de jeu sont aussi l’occasion pour Shiro de grandir et de s’épanouir. 

La maîtresse du petit singe est une artiste itinérante et vieille amie de Torakichi. Elle est légèrement frappadingue, mais aussi tellement attendrissante. Elle a un cœur d’artichaut. J’adore ce personnage féminin, j’avoue que je fais déjà mes plans sur la comète en imaginant une romance avec Torakichi. 

En attendant, Mi Tagawa finit ce tome sur un sacré cliffhanger. Je suis allée me procurer la suite en bibliothèque.

En résumé, encore un tome rempli de tendresse, de bienveillance. C’est drôle et prenant. La suite promet d’être croustillante et agréable. 

Note : 5 sur 5.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lu dans le cadre du #coldwinterchallenge dans le menu #marcherdanslaneige sous-catégorie #pommedepin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WordPress.com.
%d blogueurs aiment cette page :