Mon avis :

Maurice Druon me fait de l’œil depuis longtemps. J’ai la saga « Les rois maudits » dans ma PAL et « les mémoires de Zeus » dans ma PAL. Quand j’ai vu ce titre apparaître sur Netgalley dans les services presses audio, je me suis dit : pourquoi pas ? Ce sera l’occasion de découvrir son univers. Je ne puis dire avoir adoré cette fresque familiale, car seul un personnage a su réellement me toucher. Le seul à être épargné par les vicissitudes de la vie ! Isabelle est tendre, douce et perdue dans un monde de requins. Maurice Druon nous dépeint une classe sociale riche, autocentrée et très égoïste. Leurs problèmes sont dignes des cours d’école. Entre rivalité et bataille de patrimoine, il est difficile de se trouver des points communs avec ces différents personnages. Si parfois, cela peut paraître grotesque et arracher un sourire, d’autrefois, ils sont simplement navrants. Maurice Druon nous interroge également sur la qualité humaine de ses personnages. Sont-ils capables de tout sacrifier pour le pouvoir et la fortune ? N’ont-ils point de remords ? Le résultat est triste et fait part d’une certaine désillusion.

La famille Schoudler est clairement une famille universelle, elle fait face à des luttes de pouvoir. Elle n’a qu’une envie : réduire tous ses concurrents à la ruine au mépris des siens. Cette famille date du siècle dernier, mais cette lutte de pouvoir et d’argent est universelle. Elle ne se cantonne pas au siècle dernier. Maurice Druon fait ressortir toute la noirceur de cette famille. Il n’hésite pas à la punir de son avarice et de sa méchanceté. Pourtant, les Schoudler font l’aumône, ce sont de bons chrétiens. Est-ce que faire l’aumône rachète tous les péchés ?  

Tout commence par la mort du poète, un membre éminent de la grande famille de La Monnerie. Simon est venu assister à ses derniers instants. Le poète est l’objet de sa thèse. Quoi de mieux qu’être aux premières loges de sa mort pour lancer une carrière et rendre sa thèse encore plus intéressante ? Pourtant, Simon et ses rêves ainsi que son opportunisme sont tout d’abord touchants, car il ne croit qu’à moitié dans son talent d’écrivain. Pour lui, tout ceci est un rêve, un espoir fou, rien de plus. Simplement, à côtoyer ce monde de corrompu et de rapace, il se laisse petit à petit corrompre. Rien ne compte plus que l’étendue de ses relations et de son influence ! Ses inquiétudes d’abord simples _ avoir de la nourriture dans son assiette ou payer son loyer à la fin du mois _ font vite place à des inquiétudes plus grandiloquentes. Sa nécrologie sur le poète a eu le mérite de le propulser dans les hautes sphères, il s’est laissé corrompre. 

Bref, dans cette fresque familiale, personne ne se sauve vraiment. L’argent les corrompt-il tous où presque ? Le cynisme et l’ironie relèvent un tableau bien noir et difficile à digérer. Certaines situations grotesques m’ont fait sourire. Ce roman contemporain pourrait s’inscrire dans le courant du naturalisme de Zola et de Balzac, les descriptions longues à souhait et le gosier rongé par l’absinthe en moins. 

Le narrateur est très bon, il prend des voix différentes, des accents… C’est assez bluffant surtout qu’il a de légers cheveux sur la langue et qu’il arrive à l’éclipser avec ses imitations de l’accent autrichien ou les changements de ton. Il souligne l’ironie et l’absurdité de la vie décrite par Maurice Druon. Il allège un récit plutôt déprimant. 

En bref, un livre audio qui aura eu le mérite de me faire découvrir une plume pugnace et cocasse. Cette fresque familiale est à l’image du titre la chute des hommes, elle décrit une lente descente de ces hommes de pouvoir et l’abandon de qualité humaine. Triste et réel.

Note : 5 sur 5.

Lu dans le cadre du #pumpkinautumnchallenge dans le menu #automnedouceurdevivre sous-catégorie #ilnyajamaistropdepices

7 réponses à “Les grandes familles T1 de Maurice DRUON”

  1. Avatar de Caroline - Le murmure des âmes livres

    Je ne connais pas encore cette fresque familiale, mais je l’ai mise dans ma liste d’envies audio. En revanche, j’ai eu un énorme coup de coeur pour la saga « Les rois maudits », écoutée en livre audio chez Sixtrid et lue par François Berland. Je crois que si je ne dois emporter qu’une saga sur une île, ça sera celle-ci.😊

    1. Avatar de Les paravers de Millina

      J’ai vu que les rois maudits existaient en audio et je me suis clairement demandée si ça valait le coup et tu réponds à ma question du coup. Trop bien ! J’avoue que je ne connaissais pas du tout ce titre de lui par contre j’ai également les mémoires de Zeus et Alexandre le grand de lui dans ma PAL…

  2. Avatar de Collectif Polar : chronique de nuit

    Pour moi, Maurice DRUON, c’est avant tout « les rois maudits »
    Fan absolue de cette saga historique, je suis

    1. Avatar de Les paravers de Millina

      Je l’ai dans ma PAL 😀 cette saga. Ma tante me l’a chaudement recommandée.

      1. Avatar de Collectif Polar : chronique de nuit

        Ta tante a bien raison ! 😛

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)