Mon avis :

Ce dessin animé m’a été recommandé par un ami. On peut dire qu’il me l’avait bien vendu : un film d’animation girly, gentil et qui évoquait une thématique sociale intéressante la »surprotection ». Je m’attendais donc à quelque chose de léger, qui m’implique un peu voire beaucoup. Et, je n’ai pas été déçue pour un sou. Mei est d’origine coréenne. Sa famille a émigré aux États-Unis longtemps avant sa naissance. La tradition a une place forte dans sa famille et dans sa vie. Elle régit la vie de ses parents et par conséquent la sienne.

Elle est la fille parfaite pour ses parents. Elle se conforme à leurs attentes. Elle fait ses devoirs, à de bonnes notes à l’école, elle débarrasse la table, aide à faire le ménage et elle n’aime pas les boys band. Non, attendez ! Je barre la dernière proposition. On rembobine. Elle est en totale admiration devant les 4 Towns, une boys band. Elle est du genre à imaginer les rencontrer en vrai. Elle se fait des films sur une potentielle histoire d’amour avec un des gars de la bande. Elle s’imagine danser sur l’estrade avec son groupe favori. Avec ses amies, Mei assume totalement cette fan de musique et son amour inconditionnel pour ce groupe et devant ses parents elle les dénigre. J’y vois une forme de rébellion. Je dis : « oui, assume ma fille, tu ne peux pas correspondre en tout point à ce que l’on attend de toi ». Personne n’est pas parfait aux yeux des autres et c’est tes petits défauts qui font de toi quelqu’un d’humain et d’attachant. Je me suis vraiment attachée à Mei, peut-être aussi parce que comme Mei, j’ai essayé de correspondre à un idéal et comme elle je me suis rendu compte que ce n’est pas possible. Ça fait mal et du bien comme un pansement qu’on arrache. 

Vous aurez compris que la partie magique et ancestrale est pour moi passée au second plan. Attention, je ne dis pas que je n’ai pas aimé, simplement, que ce n’est pas le point fort du film. La culture est de plus en plus à l’honneur dans les films Disney, notamment avec Coco, ou encore Luca et bien d’autres. C’est un élément intéressant et dans ce film une source de pression supplémentaire non négligeable. Cette pression est pour moi le point fort, car elle est traitée avec justesse. On ressent l’ambivalence de Mei qui veut être la fille rêvée et parfaite, mais aussi l’envie de tout casser et de tout envoyer valdinguer, d’être libre. 

Le sujet n’étant pas des plus joyeux, la production distille ça et là des éléments comiques. Le quatuor d’amies m’a fait bien rigoler, elles sont tellement à fond passionnées et solidaires. C’est beau. Elles apportent un peu de légèreté et font baisser la pression. Avec elles, on s’évade, mais on réfléchit aussi, car elle pousse Mei à ouvrir les yeux. Un combo plus que parfait ! 

Note : 4.5 sur 5.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)