Extrait audio :

Mon avis :

J’aime beaucoup cette idée de changer de vie à 50 ans, il n’y a pas d’âge limite pas vrai ? Quand il voit une annonce dans le journal, il est déboussolé. Elle est là. Sa maison d’enfance est en vente. Ce serait formidable de pouvoir la racheter. Il se voit déjà partir là-bas, déménager avec sa femme et changer de vie. Quel moment paisible ! Ce serait une belle parenthèse après le confinement et son burn-out. Et puis, sa mère Adeline sera super contente, elle aussi a de très bons souvenirs dans cette maison. De plus, ça tombe bien, elle va bientôt fêter ses 80 ans. 

Quelle déception, notamment lorsqu’il apprend que la maison a déjà un acquéreur ! Il essaie de la racheter à l’acheteur, mais l’autre s’y refuse. Pierre ne se résigne pas, il décide de faire un cadeau à sa mère. Ils fêteront son anniversaire sur l’île de Groix dans cette maison. Elle sera à lui et à sa famille pendant 3 jours. 

Il leur fait part de son projet de les réunir tous ensemble pour les 80 ans de sa mère. Il omet juste le lieu de la fête. Ce sera une surprise. À partir de là, les voix de sa sœur et de ses neveux se joignent à lui. J’ai fait la connaissance d’Arthur, son fils, de Noémie la fille de son frère disparu et Martial le fils de sa sœur. Tous les quatre sont différents. Chacun a des secrets et des annonces à faire. Cette réunion de famille pourrait être l’occasion de parler. 

Pierre est médecin comme son père avant lui. Le confinement l’a épuisé, il a perdu des patients. Il a eu du mal à s’en remettre. Il a été plus que l’ombre de lui-même. Son activité au dispensaire l’a grandement aidé à s’en récupérer. Clarisse est contente de retrouver son mari, même si son sentiment à propos de Ker Joie est ambigu. 

L’auteure offre un panel de personnages. Ils ont tous été éprouvés par l’épidémie et le confinement. Arthur s’est battu à l’hôpital, il a tout donné en tant qu’interne. Noémie s’est impliquée dans une association, elle anime des ateliers. Martial est coach en communication et joueur de saxophone. Chaque soir à 19 h, il sort son instrument et ouvre la fenêtre. Il partage sa mélodie avec son quartier. Il a l’âme d’un rêveur. Il se laisse vivre. Je pense que c’est de loin mon personnage préféré. Adeline est une vieille femme joyeuse et lucide. Elle connaît ses enfants et petits-enfants, pourtant elle va avoir plein de surprises. Et elles sont largement à la hauteur. 

Ker Joie devra être à la hauteur de sa réputation et amener la joie dans la vie des protagonistes. 

Nathalie Stas et Philippe Resimont lisent et donnent vie à l’histoire de Lorraine Fouchet. Le voyage pour l’île de Groix est vivant avec un vent de Bretagne. Leurs voix ont toutes les deux une tonalité légèrement enrouée. J’aime beaucoup. 

En résumé, cette écoute fut riche en émotion et avec une conclusion à la hauteur du titre. L’intrigue m’a bien plu, car les rebondissements n’ont pas choisi la voie de la facilité. Cher auditoire, votre cœur sera pris dans une montagne russe d’émotion. Suspense…

Note : 4.5 sur 5.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)