Citation :

« Sa mère n’était pas seulement une mage comme les autres, mais la plus jeune directrice de l’Académie. Elle avait lutté contre de nombreux préjugés d’un autre âge pour arriver à son poste, face à de vieux hommes blancs qui ne supportaient pas de se retrouver supplantés par une femme, noire qui plus était. Les mères d’Octavia en avaient été ravies, elles, et avaient fêté la nouvelle. Si son enfance n’avait pas dû être une partie de plaisir, sacrifiée à l’autel des ambitions de sa mère, Clémence devait tout de même avoir acquis une bonne dose de magie. »

Le Tribut des dieux
Bleuenn Guillou

Mon avis :

Je me suis plongée dans ce tome sans avis. J’avoue qu’ici la couverture n’est pour rien dans le choix de ce livre. Je l’ai choisi pour deux choses : le titre et le fait que l’auteure exploite les différentes cultures religieuses polythéistes. J’avoue que pour la première raison, l’auteure a réussi à tenir le pari et à nous offrir une intrigue rondement menée et un univers plutôt riche. Cependant, même si j’ai adoré ma lecture, je suis bien consciente que l’auteure dévoile assez peu d’informations sur les différentes religions et leur dieu. Néanmoins, l’auteure justifie son choix. L’intrigue en elle-même n’est pas centrée sur l’école de magie, l’accession au pouvoir et la protection des dieux, mais plutôt sur Octavia. Par certains aspects, cette aventure m’a fait penser à un prequel, une introduction au monde et à l’école de la magie. 

Octavia a tout perdu, elle est seule au monde. Elle avait deux mères, un frère aimant, et le feu lui a tout prix. Il l’a marquée dans sa chair et dans son âme. Elle a mis un an à se relever, mais une idée l’obsède : faire revenir sa famille à la vie. Elle est prête à tout. Si on lui dit, saute avec la promesse qu’ils reviendront en vie sains et saufs, elle court et saute les pieds joints sans poser de question. Quand Théodore revoit sa meilleure amie pour la première fois après le drame, il est inquiet. Il ne la reconnaît plus. Elle est ailleurs. Elle est éteinte. Certes, le décès des siens l’a bouleversée et c’est compréhensible, mais il a peur qu’elle s’enferme dans sa coquille. Il essaie par tous les moyens de l’intégrer à son groupe d’amis. Ses tentatives se soldent toutes par un échec cuisant. Il est têtu de nature, il ne se laissera pas abattre. Octavia doit lui parler, mais est-il seulement prêt à l’écouter ? Octavia réussira-t-elle à lui parler de son projet ? Théodore lui rira-t-il au nez ? Sera-t-il prêt à tous les sacrifices ou pas ? 

La plume fluide a su me happer. Les chapitres ne sont pas trop longs. L’auteure alterne les points de vue. Le changement est perceptible et facilement identifiable. Parfois, nous avons une même scène, mais vue d’un angle différent, le procédé est hasardeux, mais l’auteure s’en sort bien. Elle arrive à apporter quelque chose de plus, sans se répéter. Elle réussit à mettre le lecteur dans la confidence et en même temps à le berner. 

Cette trame travaillée et pensée vient contrebalancer un personnage principal peu attachant. Si je comprends la douleur et je suis béate devant la détermination d’Octavia, le peu d’importance qu’elle porte aux conséquences de ses actes m’a déstabilisée. Je n’ai pas réussi à adhérer à cette facette de son personnage. Je suis pourtant loin de la rejeter en bloc. Adolescente, je suis à peu près sûre que j’aurais adhéré au caractère enflammé et rentre dedans d’Octavia. Je mûris, il faut croire. Théodore et son esprit farceur, son attention ont su me toucher, bien que son évolution par la suite m’a paru quelque peu rapide. Il méritait un chapitre en plus et c’était dans la poche. Le meilleur pour la fin restera Alexei plus mature et réfléchi, il a lui aussi eu ses obstacles, il a fait des choix répréhensibles, mais il change, évolue. Maintenant, je fais parler l’adolescente qui est en moi, le côté mature aurait pu me faire penser à de la froideur, mais au contraire, on sent une certaine sensibilité. 

En résumé, l’univers de l’auteure promet bien des surprises. Il est original, riche et bien pensé, même si un ajout de mythologie n’était pas de refus. La mise en scène, le changement de point de vue est haletant et immersif. Les pages défilent. Les personnages sont nuancés. Chacun a un portrait à part, un seul était finalement plus faible que les autres dans sa construction. J’ai hâte de lire la suite.

 

Note : 5 sur 5.

D’autres avis :

6 réponses à “Le tribut des dieux T1 Octavia de Bleuenn GUILLOU”

  1. Top Ten Tuesday #6 – Les Paravers de Millina

    […] avoir beaucoup aimé le tome sur Octavia, je suis plus que curieuse de replonger dans l’univers de Le tribut des dieux de Bleuenn […]

  2. Avatar de Vampilou fait son Cinéma

    Alors là, tu me fais totalement rêver, notamment pour la mythologie de l’univers, qui me parle beaucoup ! Et tout à fait personnellement, j’adore cette couverture 😍

    1. Avatar de Les paravers de Millina

      J’ai l’impression qu’avec cette couverture s’est ça passe ou ça casse en tout cas ce n’est pas le cas du roman… Même si l’engouement reste à bas bruit je trouve, les avis positifs sont quand même bien présent. 😀 Je suis ravie de t’avoir fait rêver…

  3. Avatar de Steven

    J’avais vu passer ce roman mais je ne pensais pas qu’il était pour moi et pourtant ton avis me donne bien envie de découvrir cet univers et sa mythologie à mon tour.

    Merci pour ton avis 😉

    1. Avatar de Les paravers de Millina

      Mouahahah (rire machiavélique) franchement ça a été une sacrée surprise. Merci à toi aussi !

    2. Avatar de Les paravers de Millina

      Ohoh, j’avoue que je me suis attardée sur ce livre à cause du titre et du challenge netgalley et je regrette pas du tout. Très contente de mon choix 😀
      Je suis contente de te l’avoir fait découvrir. Par contre la lecture du tome deux ne sera pas pour tout de suite car je ne suis pas dans les bons papiers d’hachette et qu’il vienne de me refuser le tome 2 en SP, donc quand j’aurais un bon porte monnaie grâce au challenge Je mets ma PAL au régime j’y repenserai sérieusement 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)