Fragment en image :

Mon avis :

C’est l’histoire de Madeleine, une sage-femme. Au cours de cette bande dessinée, la(e) lectrice (eur) la suit au quotidien. Son travail de sage-femme a un rythme endiablé. Il n’est pas question de compter ses heures. Il est parfois même compliqué de respirer. Chaque jour, elle aide des mères à mettre leur enfant au monde. Elle les accompagne, les rassure et les soutient. Elle connaît tout de la maternité. Enfin, c’est ce qu’elle pensait, mais avoir le sien va bousculer et ébranler ses certitudes. Mady ne remettra pas en question le fait d’être une bonne mère, non, mais le fait que les attentes de la société envers les mères sont encore au-delà de la réalité. Mercredi, les femmes travaillent maintenant. Comment concilier les deux ? 

Cette bande dessinée est autant un partage d’expérience qu’une critique sociale. Comment aujourd’hui pouvons-nous avoir un Bac+5 et un salaire de misère ? 

Dans le même temps, la société nous enjoint de payer ce qu’il y a de mieux pour son bébé comme des couches lavables ou encore de lui cuisiner de la bonne popote bio. Seulement, c’est bien gentil, mais encore faut-il avoir le temps de laver les couches, d’éplucher les légumes, de les cuisiner ? Pendant le congé maternité, on court après le sommeil et ensuite on rentre à 20h. Les journées ne sont malheureusement pas à rallonge. 

Avoir un bébé, c’est comme un deuxième boulot et même si la société évolue, nous sommes loin de la répartition des tâches à 50/50. Pourtant le mari de Mady ne fait pas rien, loin de là. 

Le dessin reflète les émotions de Mady via un fil rouge. Elle danse avec, elle danse dessus comme une funambule et enfin il l’enserre comme son stress. C’est un peu comme cette société qui un coup l’étouffe, un coup relâche la pression et puis finalement danse avec elle et ses convictions. J’aime en tout cas l’imaginer comme cela. Au niveau du style, il est simple, doux, mouvementé avec de l’humour… Il sait souligner aussi les bons coups de gueule. Et c’est fou ce que ça fait du bien… Les couleurs sont vives comme le personnage de Mady.  

Finalement, cette bande dessinée frôle le coup de cœur… Bon courage pour la suite Mady ! J’espère qu’il y aura plein de sages-femmes à ton image.

Note : 4.5 sur 5.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)