Mon avis :

Legoshi se prépare à son combat dans le marché noir. Kyu continue son entraînement, elle essaie de faire ressortir son côté bestial. Legoshi fait preuve d’un tel contrôle. Elle a peut-être une idée pour contrer ce super contrôle. Il s’isole et se prépare à devenir un adversaire à la hauteur. En quoi, s’enfermer chez soi et ne plus sortir est une préparation efficace ? J’avoue que j’étais perplexe. Heureusement, les explications étaient à la hauteur. Cependant, la pauvre Haru est aussi éloignée de Legoshi. Elle est coriace, elle l’aime, mais elle n’est pas prête à le laisser faire cette fois. Elle compte bien passer les fêtes avec Legoshi. Elle ne loupera pas celle-ci comme celle de l’année d’avant. Hors de question !  

En attendant, les tensions entre herbi et carni augmentent. Le changement se fait sentir. Il ne fait pas bon être herbi. Le jour de la bonne chair avance à grands pas. Les premiers adversaires sont coriaces, mais Legoshi leur réserve une petite surprise. 

Ce tome prend des allures dramatiques avec un futur incertain, néanmoins, quelques touches d’humour viennent adoucir cette ambiance lourde. 

Le final profile une suite assez sympathique. J’ai hâte de voir la suite des combats. Je sens que la mangaka a encore quelques as dans sa manche. 

Note : 4 sur 5.

D’autres avis sur la toile : Les blablas de Tachan

Tome précédent :

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)