Mon avis :

Legoshi continue de s’entraîner. Il se doit d’être à la hauteur, car il va affronter Melon pour savoir qui va prendre ses quartiers au marché noir. Il a trouvé un nouvel entraîneur. C’est un lapin et une élève d’un puissant guerrier. Seulement, elle baisse les bras, Legoshi la fuit, mais ne se bat pas vraiment avec elle. Comment peut-il espérer battre un carbi s’il n’arrive même pas à faire face à une herbi ? Avant l’affrontement, il y a les présélections. C’est gagner ou mourir, mais il ne s’attendait pas à une épreuve de culture générale, si seulement, il avait un peu plus écouté en cours. Melon prend de l’avance… Va-t-il survivre jusqu’à leur affrontement au corps à corps ? 

Surtout que l’affrontement final aura plus de retentissement qu’il ne le pense… 

J’ai bien aimé ce tome, je l’ai dévoré comme les précédents. Cependant, j’ai aussi l’impression que l’attente est trop longue. J’ai tellement envie d’avoir le mot de la fin. Savoir comment Legoshi va s’en sortir face à Melon va-t-il pouvoir le combattre ? Melon est aussi l’analogie de l’enfant qu’il pourrait avoir avec Haru ? Ont-ils un futur ? Dans quel monde vivra leur enfant ? Melon a aussi été créé et peu aidé par la société qui l’entoure. 

Ce tome, c’est également l’occasion d’en savoir plus sur Melon. L’auteur nous offre un beau flashback sanglant et triste, mais il a le don de le rendre plus humain.  

En résumé : ce tome a plus d’un niveau de lecture. En écrivant cette chronique, je me rends compte qu’il m’a fait pas mal cogiter. J’aurais juste aimé un peu plus de mouvement et un peu moins d’attente. J’ai toujours envie de savoir la suite, je brûle, je boue : D !

Note : 4 sur 5.

D’autres avis sur la toile : Les blablas de Tachan

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)