Extrait :

Mon avis :

Au revoir, le Palais et ses machinations, pour quelques jours, Mao Mao rentre chez son père. Elle part en laissant un Jinshi désemparé face au chaos déclenché par les révélations de Mao. Jinshi m’agaçait comme il agace Mao. Maintenant, il titille ma curiosité. Il semble gérer le Palais Impérial et le quartier des plaisirs. 

Le père de Mao Mao habite près du quartier des plaisirs. C’est l’occasion d’en savoir plus sur la vie de Mao Mao avant d’arriver au Palais Impérial. Jusque là, la(e) lectrice (eur) savait qu’elle avait travaillé en tant qu’apothicaire puis elle a été enlevée et vendue. Mais quel a été son quotidien auprès des concubines ? Ses stratagèmes montrent une jeune femme intelligente habituée à évoluer dans un monde rempli de complot et de coup bas. Elle a appris à passer inaperçue. 

Les retrouvailles avec son père sont très vite interrompues par une servante du quartier des plaisirs. Une concubine et son client sont en mauvaise posture. Il en va de la réputation du lieu. Cependant, plus Mao creuse ce mystère, plus tout semble se corser, ce qui semblait être un double suicide pourrait être un meurtre. 

En tout cas, Mao use de sa perspicacité, mais elle montre aussi qu’elle n’a pas fini d’apprendre et qu’elle n’est pas infaillible. Elle évolue en tandem avec son professeur de père. C’est un personnage intriguant. J’espère que la mangaka creuse un peu plus de ce côté-là. 

En résumé : Ce qui à l’origine devait être des vacances se révèle très vite être une autre épuisante journée de travail, car là où se rend Mao Mao, les empoisonnements ne sont jamais très loin. 

Note : 4 sur 5.

Tome précédent :

D’autres avis sont disponible :

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)