Fragment en guise d’avant-goût :

Une fois qu’il est parti, elle dit pourtant :

– Sienna, si je m’écoutais, je t’étranglerais tout de suite.

– Ne fais pas ça, tu es trop jolie pour finir en prison. Et avec Ilaria qui part déjà chez les bénédictines, qui je vais pouvoir torturer depuis mon lit d’hôpital?

– Ton lit d’hôpital?

– Je ne te crois pas assez forte pour me tuer, mais pour m’infliger des dommages, certainement.

– Pourquoi on est toujours amies avec elle? me demande Amalia.

– Parce que même si je vous exaspère et que vous avez envie de me supprimer un jour sur deux, je n’hésite pas à vous pousser à sortir un peu de votre zone de confort.

J’échange un regard avec Amalia. Effectivement, Sienna a beau être sans filtre par moments, elle n’a aucun scrupule à nous bousculer, et bien souvent elle a raison. Mais de là à lui donner la satisfaction de l’admettre? Hors de question!
On ne l’arrêterait plus. D’ailleurs, elle reprend elle-même la conversation:
– Alors, l’ordination, c’est pour quand?

Mon avis :

Livre est-ce de la nuit avait parlé de l’auteure dans une de ces chroniques et me l’avait chaudement recommandé. Quand j’ai vu, « Les chagrins d’amour font de belles chansons » de l’auteure sur Netgalley, et j’ai foncé. L’histoire est sympa, légère et respectueuse. Ici, il est question de consentement et pas de prise de liberté. Cette romance a un petit goût de vacances. Rien n’est pressé, tout se déguste, la brise printanière, le paysage ensoleillé avec des airs d’opéra en arrière plan… C’est une histoire sans prise de tête parfaite pour la plage. 

En route pour une aventure en musique à Vérone, la ville de Roméo et Juliette et de l’amour tout simplement, c’est une ambiance parfaite et en totale adéquation avec le titre. 

Ilaria a souffert rupture après rupture. Mais elle ne sait pas se définir autrement qu’en couple. Elle aime l’idée d’être amoureuse. Seulement, son cœur souffre d’être brisé, éparpillé puis recollé. Elle sort de l’énième rupture fatiguée. Celle-ci la pousse à envisager le célibat. Les hommes vont devoir s’abstenir d’entrer dans sa vie pendant un temps indéterminé. Cependant, je ne suis pas sûre qu’ils soient d’accord et qu’elle est choisie le bon moment, n’est-ce pas Cillian McKee qui franchit le seuil de l’opéra ? Ilaria est scotchée. Que fait un beau roux ex-chanteur dans une boy’s band sur son lieu de travail ? Une double surprise l’attend : Cillian est aussi le premier rôle de la nouvelle pièce. Cette reconversion la laisse sans voix. On dirait qu’elle lui a tapé dans l’œil. Mauvais timing, fera-t-elle une incartade pour ce beau roux ? 

 C’est beau de voir deux personnages qui s’offrent du crédit. Les personnages secondaires offrent un bel éventail de couleur et de caractère. Ce théâtre abrite une grande belle famille. Chaque protagoniste apporte un brin de douceur et de gentillesse. 

En résumé : une belle lecture légère parfaite pour un après-midi à la plage. Si vous avez besoin de légèreté et de rêverie romantique, ce livre est parfait. 

D’autres avis sur la toile : Carole, Beginning of the story, Games Of Books, Les Jolies Lectures De Papier et Luxnbooks.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)