Fragment en guise d’avant-goût :

« Nous traversons les quelques mètres qui séparent les deux maisons en moins de trois minutes et j’ai l’impression de reprendre mon souffle après être restée trop longtemps sous l’eau. L’ambiance était très sympa chez Chris, vraiment, mais après… après tout ce qu’il s’est passé, j’avais besoin de calme, et je remercie intérieurement Chloé de l’avoir compris.
Lorsque nous arrivons devant la porte, Chloé supplie Aaron de se dépêcher d’ouvrir au risque que ses doigts ne se brisent à cause du froid. Chris lui fait remarquer qu’elle n’avait qu’à récupérer son manteau à l’étage au lieu de se contenter d’une veste, ce à quoi elle rétorque gentiment qu’il peut aller se faire cuire un œuf « au pays des lamas unijambistes ».
 
Cette nana est barrée. Je l’adore. »

Mon avis :

C’est un coup de cœur et une totale surprise ! 

Le titre et la couverture me faisaient rêver. Je m’étais imaginé une histoire envoûtante. Elle frôle le fantastique et le conte le tout mêlé à de la romance. Finalement, je me suis retrouvée téléportée dans une histoire d’amour en moins de 24 h. J’ai eu à peine le temps de me demander : est-ce seulement possible un coup de foudre tel que celui entre Milann et Aaron ? Ils m’ont donné envie d’y croire. 

Aaron attend à l’arrêt de bus. Ira-t-il jouer au foot avec Chris ? Celui-ci n’a pas l’air décidé à le rejoindre. Il préfère son lit à un terrain de foot boueux. Je peux le comprendre : D. 

Aaron balade son regard. Il s’arrête sur cette fille aux yeux perdus dans le vague, assise sur l’herbe trempée par la pluie. Elle pleure son casque sur les oreilles et son bonnet rouge sur la tête. Ses larmes ne le laissent pas indifférent. Contrairement à la plupart des gens, Aaron ne détourne pas le regard. Il va à la rencontre de ce regard peiné. En faisant ça, il marque un point. Il fait preuve de sensibilité et d’empathie, qu’est-ce que j’aime ça ? Milann aurait pu fuir. La conduite d’Aaron peut paraître déplacée. Elle frôle le harcèlement de rue, mais il est maladroit, il ne s’impose pas, il est prêt à partir si elle lui demande.

 Milann décide de lui faire confiance ainsi qu’à son instinct. Ce garçon a réussi à la faire sourire à travers les flots qui coulent de ses yeux. Leur échange l’a distrait. Elle se sent plus légère avec la douleur en arrière-fond. Cependant, elle peut enfin penser à autre chose, notamment à ce garçon bizarre qui aborde les filles qui pleurent. 

  Cette rencontre a tout pour bouleverser leurs vies. Ils sont telles deux huîtres qui s’ouvrent comme si chacune était la clé de l’autre. Je me suis attachée à eux sans m’en rendre compte. Leur histoire m’a prise à la gorge, elle parle d’abandon, de différences et de harcèlement avec justesse et franchise. L’auteure fait preuve de douceur et de cœur bien que sa plume reste incisive. J’ai eu plus d’une fois la gorge nouée par l’émotion. J’ai senti les larmes montées et j’ai lutté pour qu’elles ne se transforment pas en ruisseaux. Chapeau à l’auteure ! Car en moins de 200 pages, je me suis attachée et j’ai littéralement fondu pour Aaron et Milann ainsi que Chris, Jimmy et Chloé sont drôles, aimant et un vrai réconfort. Chloé est géniale. J’ai adoré son lien avec Aaron. Elle se lie d’amitié avec facilité avec Milann. Milann s’intègre facilement à ce groupe d’amis. 

En résumé : c’est un super coup de cœur presque foudroyant. Il est tellement génial. Le deuxième tome ne devrait pas tarder à rejoindre ma PAL.

PS : L’auteure a enrichi ma Playlist, j’ai acheté un album d’Aurora, réécouté « Rewrite The Star » et acheter « Bad blood de Bastille ». Mes oreilles l’ont remercié, mon portefeuille un peu moins…

D’autres avis sur la toile :

rowenabookine, cozy mornings and books, La Mélodie Des Mots, Fifty Shades Darker, Games Of Books, Les Jolies Lectures De Papier, Les lectures de Maria et Kass et Passion livres blog blog.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)