Pour la voix de Vincent Violette, elle est égale à elle-même. Vous pouvez facilement vous référez aux audios des chroniques du tome 1 et 2.

Mon avis :

L’histoire est passionnante, car elle aborde la césure entre l’Allemagne de l’Est et celle de l’Ouest, ainsi que pleins d’autres thèmes comme le communisme, la guerre froide et la politique russe ou américaine, la musique, les années peace and love. Seulement, ce côté peace and love et liberté relationnelle m’a un peu agacée, surtout quand il y a 3 000 aller-retour émotionnels. Je m’en suis lassée. 

 J’aime énormément les personnages. L’évolution d’Ethel m’a beaucoup plu. Cette femme s’est construite malgré les obstacles, et l’on peut dire qu’elle en a rencontré beaucoup. 

Son petit fils est à son image, il choisit un sentier bien différent de son père. Il sait qu’il risque de faire face à la déception de celui-ci. Il le destinait à la politique. Dave décide de devenir guitariste. C’est loin d’être aussi prestigieux. Pourtant, il va se créer sa voie, la construire et il va devenir une belle personne, malgré une histoire sentimentale chaotique. 

Wally est un autre personnage qui m’a plu, mais bizarrement il m’a aussi tapé sur le système. Sa jeunesse à Berlin-Est est loin d’être rose, mais il a un talent fou pour la guitare et la composition. Chanter des tubes américains en territoire soviétique demande une bonne dose de culot, mais aussi de courage. Ce gamin est franchement au top, les obstacles vont lui donner du fil à retordre. Après un obstacle, c’est facile de se relever, mais la politique de son pays et l’horizon limité sont de véritables murs à abattre. Il va y laisser quelques plumes. La folie entre dans sa vie et c’est à cause d’un mur. 

Georges Jakes qui se bat pour les droits de l’homme, mais surtout pour l’égalité des hommes devant la loi et les hommes. Il participe à des manifestations, il se rapproche du pouvoir. Il veut changer les choses, mais peut-être qu’il s’égare un peu en route. C’est compliqué pour lui. 

J’adore Vincent Violette dans cette lecture, il a les bonnes intonations avec une pointe d’ironie quand il faut. La lecture est vivante avec un goût de revenez-y. Elle transporte toujours autant, malgré un tome traînant en longueur. 

En résumé : une très bonne écoute même si les personnages manquent de profondeur par rapport aux autres tomes. Ça me rassure d’avoir pris d’autres livres audio avec ce narrateur.

Note : 4 sur 5.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)