Extrait en image :

Mon avis :

Ohhh, mon Dieu, c’est quoi cette fin ? C’est cruel de laisser la(e) lectrice (eur) avec un tel cliffhanger. Ouh ! la ! la ! J’ai de grosses difficultés à m’en remettre. En refermant ce tome, mon cerveau est devenu fou, il a commencé à explorer plusieurs scénarios. Cependant, le plus probable ne m’enchante guère. Je voyais une romance pointer son nez et maintenant je ne suis plus sûre de rien. Quelle frustration !

Dame Irène a réussi à ouvrir les yeux d’Arte, sur ses sentiments concernant Léo. Elle a l’air de les assumer de plus en plus. Ce n’est pas pour autant qu’elle les a avoués à Léo. Arte cherche encore le courage de tout lui dire. 

Elle pourrait ne pas en avoir le temps. Quand elle fait son dernier compte rendu à mon seigneur Silvio, celui-ci lui fait une proposition : devenir le peintre attitré de Dame Irène et la suivre en Espagne. Arte n’est pas dupe, mon seigneur Silvio lui demande d’espionner. Droite dans ses bottes, elle s’y refuse. Quelle n’est pas sa surprise, quand son refus n’essuie aucune protestation ! Restera-t-il impuni ? Mon seigneur Silvio peut-il la laisser en liberté étant donné ce qu’elle sait ?

En résumé : J’ai avalé ce tome. J’attends le tome 14 avec impatience. La dernière scène de ce volume me met dans une attente difficilement supportable.  

Note : 4 sur 5.

Tome précédent :

D’autres avis :

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)