Aperçu en image :

Mon avis :

Un coup de coeur !

Cette mangaka a vraiment du talent. Si j’avais adoré Le dernier envol d’un papillon, j’ai eu un coup de coeur pour celui-ci. Si je n’ai pas versé de larme, c’est parce que j’avais un publique sinon je pense qu’elles seraient sorties et à flot. 

Ce récit est un peu plus intime sur un Japon qui connaît lui aussi une libération de mœurs notamment au niveau de la sexualité juste avant le début de la Seconde Guerre Mondiale. Le protagoniste est d’ailleurs un jeune homme journaliste pour un magazine pornographique. Celui-ci se base sur ses conquêtes pour écrire et on peut dire qu’il les collectionne. Ses articles plaisent à son lectorat. C’est au cours de ses expériences qu’il rencontre une jeune modèle pour des cours arts. Elle l’intrigue mais son indifférence quand il la défend d’un goujat le refroidit. Cependant, elle ne semble pas pouvoir sortir de sa tête. Vont-ils se revoir ? Son métier sera-t-il un obstacle à leur relation? La politique de libertaine va-t-elle durer longtemps ? Rien n’est moins sûre ! Un couple peut-il se construire avec un avenir si incertain et une guerre qui pointe son nez à l’horizon

C’est une belle histoire d’amour très émouvante. La mangaka m’a une fois de plus impressionnée. Les dessins sont toujours aussi beau et j’ai eu mon quota d’émotions, de looping et d’embardée. Il est peut être un peu plus riche en émotion peut-être parce qu’elle s’inspire de sa propre histoire familiale. C’est vraiment un plus. 

Note : 5 sur 5.

3 commentaires sur « Tokyo, amour et libertés de KAN TAKAHAMA »

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s