Extrait en guise d’avant-goût :

Le carrelage est glacé sous mes pieds nus, et de méchants courants d’air ont pris d’assauts le vestibule, au point que la porte d’entrée s’est entrouverte. Il est parfois impossible de la fermer. J’ai demandé maintes fois à Dominique de s’en occuper… Je fronce les sourcils, j’enjambe une pile de journaux jaunissants. D’un coup d’épaule, je tente de fermer la porte. En vain. Je l’ouvre en grand, répète la manœuvre, sans plus de succès. Quelque chose fait obstacle. Je m’accroupie, j’observe l’objet pendant une poignée de secondes. La lumière se fait dans mon esprit. Je sais exactement de quoi il s’agit.

Mon avis :

Une excellente lecture !

C’est une excellente lecture. J’ai été happée dès la première page, ensuite impossible de le lâcher sans avoir le mot de la fin _ enfin presque il fallait quand même que je dorme. Ce roman est angoissant, addictif et prenant.

Une trame accrocheuse !

La (e) lectrice (eur) suit deux sœurs.
Ashley, l’aînée qui vient d’avoir son troisième enfant. Elle est mariée avec James. Depuis quelque temps, ce dernier est aux abonnés absents. Il rentre tard et va au boulot le samedi. Elle finit par le soupçonner d’avoir une liaison, surtout qu’elle reçoit des coups de fil mystérieux le soir. Quelqu’un est au bout du fil, elle le sait, elle l’entend respirer et ensuite… Rien, cette personne raccroche. Qui est cette mystérieuse personne au bout du fil ?
Corinne, la cadette qui essaie désespérément d’avoir un enfant. Corinne est à sa dernière FIV, sa dernière chance. Les traitements hormonaux la rendent nerveuse. Mais là, c’est plus que ça, des objets de son passé réapparaissent devant sa porte, sur son bureau à la galerie, dans son appartement. Seulement, tout le monde croit que les hormones lui jouent des tours, même son compagnon Dominique. Devient-elle folle ? Est-ce la faute à ses satanées hormones ?
J’ai adoré ces deux personnages, leur entourage. Je me suis sentie vraiment concernée par ce que qu’il leur arrivait. J’ai eu envie de leur parler ou bien de leur crier : “mais non fait pas ça”, “ne lui dit pas”, “mais parle lui bon sang”, “ah enfin, tu vois que ce n’est pas compliqué”. Ils m’ont parfois fait désespérer, mais ce n’est pas pour autant que leurs actions/réactions sont stupides ou peu probables. Ce sont des réactions que j’aurais pu avoir dans leur situation. C’est toujours plus facile quand on n’y est pas.

Mystère, Mystère !

C’est trop bien, j’ai vraiment accroché à l’histoire et aux personnages. L’histoire est pleine de rebondissements et de suspense. Le rythme est rapide avec un petit ralentissement aux deux tiers du roman pour ensuite s’accélérer. Le final est surprenant et convaincant. Je suis scotchée, je ne m’y attendais pas.

Pourquoi, ce n’est pas un coup de cœur  !!!

Tout simplement, parce que j’ai lu une épreuve non corrigée. Elle était remplie de fautes de frappe qui à certains moments ont gêné ma compréhension de l’histoire, notamment au début et à la fin. Sans cela, ça aurait sûrement été un coup de cœur.

En résumé : C’est une excellente lecture. L’intrigue est prenante, surprenante et addictive. Les personnages sont attachants et le dénouement est étonnant et convaincant. J’adore !

Notation : 18/20

Note : 4.5 sur 5.

4 commentaires sur « Pièces détachées de PHOEBE MORGAN »

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s