Extrait pour vous donner un avant gout :

« –On aurait dit qu’on torturait quelqu’un ! murmura Neville qui était devenu livide et avait renversé des saucisses par terre. Ils vont te faire subir le sortilège Doloris et tu devras y résister ! Ce sera ça, ta deuxième tâche !
–Ne raconte pas de bêtises, Neville, c’est illégal, dit George. Ils n’utiliseraient jamais un sortilège Doloris contre les champions. Moi, ça m’a un peu rappelé la façon de chanter de Percy… Tu devras peut-être l’attaquer pendant qu’il prend sa douche, Harry.
–Tu veux une tarte à la confiture, Hermione ? demanda Fred. Hermione jeta un regard soupçonneux à l’assiette qu’il lui tendait. Fred eut un sourire.
–Tu peux y aller, dit-il. Je ne leur ai rien fait. Ce sont les crèmes caramel dont il faut se méfier…
Neville, qui venait justement de manger une cuillerée de crème caramel, la recracha en s’étouffant à moitié. Fred éclata de rire.
–Une simple petite farce, Neville… »

Mon avis :

Waouh !!! Si je m’attendais à changer totalement d’avis durant une relecture, et bien en voilà une surprise !!! 

Comme vous le savez peut-être, je suis le type de lectrice, qui se rappelle plus de son ressentie de lecture que de l’histoire, elle-même. Cela me permet de relire. Pour ce tome, je me souvenais d’une histoire plutôt sombre, et un peu plate. 

Donc la surprise fut totale, car j’ai trouvé ce tome plein d’humour, de rebondissement, du suspens (même si c’est un peu dur de l’évaluer lors d’une relecture), de l’action… C’est un bon cocktail, croyez-moi !

Fred et George sont déchaînés, comme le montre l’extrait que j’ai choisi. Ils ont l’avantage d’être plus travaillés par l’auteure dans ce tome. J’ai été contente de les voir un peu plus souvent, avec toutes leurs bêtises et leurs blagues. Dumbledore abandonne aussi un peu son sérieux. Non, mais vraiment qu’est-ce qu’ils ont tous ? J’ai été littéralement morte de rire durant certains passages. Ça fait tellement du bien. 

 Ensuite, Sirius Black  prend enfin son rôle de parrain et je trouve que ça lui va très bien. Il devient un véritable soutien pour Harry. C’est un peu la voix de la sagesse. 😉  

« Si tu veux savoir ce que vaut un homme, regarde donc comment il traite ses inférieurs, pas ces égaux. » Sirius Black.

Je suis en total accord avec cette phrase, et vous

Ron par contre, m’a un peu agacé, en début de tome. Puis que dire de son comportement envers Hermione ??? 🙁 Enfin ça arrive. 

Certains éléments du livre comme SALE [Société d’Aide à la Libération des Elfes] m’ont vraiment plu, car cette association que veut crée Hermione montre un vrai souci de l’autre et d’égalité. C’est un plus, qui par contre aurait peut-être mérité que l’auteure s’y attarde un peu plus. 

Mon petit secret :  J’ai un faible pour Maugrey, ce personnage est vraiment super cool.

En résumé : une relecture très positive, rigolote et haletante.

Note : 4.5 sur 5.

Tome suivant :

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)