Extrait pour vous donner un aperçu de ce livre :

« – La vie est un jeu, chuchota-t-elle les yeux brillants.
– Un jeu ? En voilà une drôle d’idée ! Et tu connais les règles ?
– Bien sûr ! Maître Yao-Shi dit qu’en chacun de nous, il y a un Bouddha qui dort… Il est plein de joie et plein d’amour mais qu’il se cache à l’intérieur de notre cœur. Chez certaines personnes, ce Bouddha dort beaucoup, à tel points qu’elles ont oublié qu’il était là, dans leur poitrine.
La fillette posa une main sur son buste, et leva l’autre vers le plafond, comme s’il prêtait serment.
– Le but du jeu est de le réveiller! Nous devons réveiller notre Bouddha ! Maître Yao-Shi m’a donné le secret : à chaque fois que nous rencontrons un obstacle, nous devons écouter notre cœur, car alors il bat plus fort, et Bouddha est tiré de son sommeil.« 

Mon avis :

C’est un coup de cœur, à la fois triste et émouvant. Et il n’est pas en reste côté suspense.
Cette enquête dans la Chine profonde m’a énormément plu. La(e) lectrice(eur) a affaire à des coutumes différentes, une politique différente qui m’a révoltée, notamment celle de l’enfant unique et de ses répercussions. L’auteure a des mots dures vis-à-vis de celle-ci. Malheureusement, ce sont des mots imprégnés de réalité, des fois difficiles à avaler.
C’est donc un de ces bouquin qui vous chamboule, qui est bien écrit avec comme petit plus : une enquête bien menée. Je me suis laissé happer par cette enquête entre présent et passée.
Je vous le conseille vivement.
En résumé, c’est un coup de cœur. 

Note : 5 sur 5.

5 commentaires sur « Les petites filles de JULIE EWA »

Laisser un commentaire