Cher(e) voyageur(e)

Mon avis :

Tout d’abord pourquoi me suis-je lancée dans ce visionnage ? J’avoue n’avoir pas vu le un et au vu des critiques, il semblerait que j’ai bien fait. Pourtant, celui-ci a bénéficié d’un coup de pub assez agressif de Netflix. Coup de pub efficace, car pour une fois la bande-annonce était alléchante tout en gardant le mystère : ni de scènes clés ni la fin et sans spoil sur les réparties croustillantes. Je me suis dit : pourquoi pas ? Tentons l’expérience ! 

Je l’ai vu en deux temps, car j’avais quelque chose de prévu avec l’idée de reprendre plus tard. Je ne parlerais pas du film du siècle, mais j’ai passé un bon moment. Enola Holmes est rafraîchissante. Elle est parfois brute de décoffrage, cependant vue la société à laquelle elle est confrontée, difficile de faire autrement. 

Enola Holmes est la jeune sœur de Sherlock Holmes. Sa mère est une suffragette explosive et en cavale. Son frère est un détective de renommée mondiale. Enola est juste Enola. Elle est aussi douée en tant que détective, mais elle n’arrive pas à sortir de l’ombre de son frère. Elle essaie pourtant. Vous voyez, elle a ouvert son propre bureau de détective. Il y a foule. Ils se présentent à sa porte. Ça démarre bien ou pas, car il semblerait qu’une fois rentrée ne voyant pas son frère ils repartent. Déçu. Ceux qui cherchent un détective ne veulent pas d’une femme. Enola commence à désespérer, elle n’aura même pas de premier client. Son affaire est prête à plonger. Oh non, il semblerait que finalement elle ait un client. Une petite demoiselle d’une dizaine d’années sans le sou cherche sa sœur. Celle-ci a disparu. La petite est sans le sou. Enola ne peut se résigner, elle a une affaire. Elle se lance. 

J’ai beaucoup aimé côtoyer les bas-fonds de Londres avec Enola. Les producteurs ont mis le paquet au niveau de la décoration, je suis déçue pour les costumes, notamment la robe d’Enola qui ressemble à un torchon informe.

Millie Bobby Brown dans le rôle d’Enola Holmes a parfois un jeu hésitant, ça ne l’empêche pas de donner du piquant à ses répliques et d’être touchante malgré tout. 

Je suis contente de retrouver Helena Bonham Carter. Je l’ai essentiellement vu dans les mauvais rôles, pourtant jouer la maman poule complètement barjot, ça lui va comme un gant. 

Il n’est pas sans invraisemblance : apprendre des pas de danse en 5 minutes dans les toilettes pour dame ou apprendre à se battre entre deux coups de poing. J’avoue, j’ai levé les yeux au ciel. La romance fleur bleue est tellement évidente, elle sonne un peu faux et pourtant, j’ai souri. Soyons indulgents ! . 

Ce film a un rythme endiablé. Il faut savoir rester accroché. La course poursuite avec l’assassin, la police au basque d’Enola et les chassés-croisés avec les gens de la haute société font tourner les têtes. 

Note : 7 sur 10.

11 réponses à “Enola Holmes 2 signé par Harry BRADBEER”

  1. Avatar de m a n o n

    J’ai personnellement beaucoup aimé le premier comme le deuxième, mais je suis assez bon publique pour ce genre de film, dès qu’il y a un peu d’enquête, de romance, d’humour, et d’aventure (et un fond historique). J’aime aussi faire ma propre enquête de mon côté en regardant ce genre de film, je me prends au jeu assez facilement. ^^

    1. Avatar de Les paravers de Millina

      Haha vous êtes maintenant 5 à me faire de bons retours sur le premier. Je pense que je vais tenter le coup. Oui c’est clair je fais mes propres suppositions et je vois si j’ai raison. 🙂

  2. Avatar de Vampilou fait son Cinéma

    Une suite que j’ai beaucoup aimé pour ma part, mais comme le premier ! C’est agréable et divertissant, une petite pointe d’humour toujours sympa et un fond sociétal que je trouve très intéressant 😃

    1. Avatar de Les paravers de Millina

      Eh bien vous me donnez tous envie de regarder le premier pourtant les échoues n’étaient pas vraiment positifs. La thématique sociétal et le coup de pied final m’ont séduite !

  3. Avatar de Ma Lecturothèque

    Il y a beau y avoir des scènes improbables, invraisemblables…, j’ai apprécié les deux films « Enola Holmes ». C’est sans prise de tête, ça fait sourire et parfois rire, c’est parfois mignon et c’est surtout très rythmé. Et je te rejoins : Helena Bonham Carter en maman un peu barjot mais très protectrice, c’est un régal !

    1. Avatar de Les paravers de Millina

      Oui les scènes improbables ont quelques choses de comique et fait un peu parodie des films à la 007. Vos bons retours me donne envie de voir le premier. Oui elle me tue la folie lui va bien.

      1. Avatar de Ma Lecturothèque

        Je pense honnêtement avoir préféré le deuxième au premier, bien qu’il soit tout de même sympathique 😉

  4. Avatar de ducotedechezcyan

    La série de BD me tente bien, j’ignorais qu’il y avait des films…

    1. Avatar de Les paravers de Millina

      J’ignorais qu’il y avait une bande dessinée. J’ai pris un abonnement izneo et elle y est donc autant le rentabiliser ;).

  5. Avatar de Les papiers de Mrs Turner
    Les papiers de Mrs Turner

    J’ai regardé autant le premier et second, et je t’avoue avoir passé un bon moment. On ne peut s’empêcher de rigoler face à des scènes tellement improbables, parfait pour la détente. Par contre, je n’ai pas lu les livres, je ne sais pas si l’ambiance est la même.

    1. Avatar de Les paravers de Millina

      Franchement les scènes improbables me font penser 🤨 à une parodie. Le premier avait de drôle d’écho comme les livres du coup ✊ au vu de vos bons retours sur le premier j’ai des doutes sur les livres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)