Extrait en image :

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce tome, même s’il laisse un petit goût d’inachevé. La fin reste ouverte, la(e) lectrice (eur) peut librement imaginer la suite. Pourtant, j’aurais aimé avoir un aperçu ou un petit épilogue plein d’émotions. Shoko et Shoya ainsi que leurs amis ont tous fait des erreurs. Ils sont tous au même niveau. Les erreurs sont partagées. Ils se sont jugés sur leurs propos, leurs actions et leurs fautes passées. Cependant, ils oublient toutes les bonnes actions du présent. Est-ce qu’elles ne rattrapent pas les autres actions ? À un certain moment, les bonnes et les mauvaises actions ne s’équilibrent-elles pas ? À quel moment, finissons-nous par arrêter de devoir payer ? Quand est-ce que le compte est soldé ? A-t-on jamais fini de payer nos erreurs ? Arriveront-ils à pardonner Shoya, à le comprendre ? Si Shoko et Yuzuru ont réussi, pourquoi pas eux ?

Ce manga m’a remué et ce tome m’a un peu apaisé. Nos protagonistes trouvent leur équilibre, leurs voix… J’espère qu’ils resteront tous amis, voire un peu plus. Ils sont beaux tous ensemble avec leurs failles, leurs caractères de chiotte… Le groupe s’apprécie, même si certains membres sont moins proches que d’autres, je pense à Shoko et Naoko : la grande gueule et la fille sensible. Pourtant, je suis sûre qu’elles ont plein de choses à apprendre l’une de l’autre. 

En résumé : une fin de saga belle et émouvante même si un peu moins que les autres volumes peut-être aussi, parce que c’est la fin. J’ai hâte de voir le film d’animation. 

Note : 4.5 sur 5.

Tome précédent :

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)