Appréciation, Auteur (e) en I, Auteur (e) par ordre alphabétique, Excellente lecture, Ki-oon, Les maisons d'éditions, Manga, Seinen

Beastars T15 de Paru Itagaki

Extrait en image :

Mon avis :

Oh, là, là, là, le début de ce volume m’a chamboulée. Haru et Legoshi sont trop mimi. Ils se cherchent. Ils s’aiment, mais ils ne savent pas trop comment ils pourraient vivre ensemble au grand jour. Comment ? Seront-ils acceptés par leur famille ? Bonne question ! Surtout, que Legoshi doute de lui, qu’il a peur de faire du mal à Haru. Si lui n’est pas rassuré, qui peut l’être… Les parents de Haru, houla, je ne crois pas. Quand il se décide à aller la voir, lui parler et peut-être même renouer avec elle, il ne pensait pas au grand jamais être invité à manger chez elle avec toute sa famille. Que vont-ils penser de ce loup invité dans la bergerie (lapinière) hihi ? 

Je m’attendais à une réaction de rejet de la part de la famille, d’autant plus vu, la discussion des parents dans les premières pages de ce manga. Et pourtant, ils m’ont surprise. Je suis addict de leur évolution amoureuse. Pourtant, ce n’était pas gagné, Haru est un peu particulière. J’ai eu un peu de mal à m’attacher, mais j’avoue que la mangaka a su en faire un personnage psychologiquement complexe et finalement attachiante. Elle a su la faire évoluer et garder son originalité.  

Le Beastars continue de faire son apparition. Je ne sais pas trop quoi penser de ce personnage. Il est charismatique et en même temps très antipathique. Je n’arrive pas à le cerner, il m’agace. J’ai l’impression qu’il joue avec des pions et que Legoshi en fait partie. Je suis tellement à fond derrière Legoshi que je ne le supporte pas. 

La thématique de mixité était déjà présente dans les tomes précédents, mais elle s’approfondit. Elle est bien exploitée. La mangaka pousse sa réflexion plus loin. L’idée d’accepter les couples mixtes fait son chemin dans la société, mais quand est-il du fruit de leur union ? Quand on parle de concret, les gens ne sont plus si ouverts. 

En bref, encore un tome riche en réflexion. La mangaka et son équipe ont su rebondir et offrir un volume riche. Le passé de Legoshi s’enrichit, la thématique sociale aussi. J’ai hâte de lire le tome 16.

Note : 4.5 sur 5.

Tome précédent :

Laisser un commentaire