Extrait en image :

J’adore le docteur Uméda et Mizuki, ils sont tellement drôles.

Mon avis :

Je ne me lasserai jamais de les relire. Ce manga est à chaque fois une bouffée d’air frais qui rebooste mon moral. Mizuki et Sano nous conte une histoire assez fleur bleue mais avec un certain nombre de situation comique, de quiproquo… Mizuki et ses camarades de classe sont revenus de leur voyage à Hokkaido. Elle et Sano sont un peu bousculés par les événements. Dans tout cela, Julia, la meilleure amie de Mizuki, ne peux s’empêcher de mettre les deux pieds dans le plat. Cela n’arrange pas le micmac. Et en même temps, ce sera peut-être l’occasion pour nos deux protagonistes d’ouvrir les yeux sur leurs sentiments respectifs et de se les avouer ou pas ? 

Ce tome contient certaines révélations qui donnent encore plus de sens à l’histoire. L’auteure en profite aussi pour en dévoiler un peu plus sur la famille de Sano et montrer un autre visage de notre cher Nakatsu, le gaffeur du groupe. 

La fin me donne envie de connaître la suite et me fait aussi grincer des dents. Je n’y peux rien, j’ai franchement du mal avec les injustices et quand on s’attaque à des personnages que j’adore. Alors la, c’est le summum. 

Je me lancerai dans la suite très bientôt !

Tome précédent :

Laisser un commentaire