Cher Père Noël, je voudrais un mec de CARO M. LEENE

Fragment de livre en guise de mise en bouche :

— Madame, souhaitez-vous prendre un dessert ? Aujourd’hui, le chef vous propose une salade de fruits de saison accompagnée de son sirop à la vanille de Madagascar.

Le serveur me tend la carte pour que je fasse mon choix pendant qu’il énumère la sélection de fruits.

— Hum, pourquoi pas.

Je fais mine de réfléchir en me gardant bien de lui répondre que la salade de fruits est le pire dessert au monde, surtout en hiver. Les fruits, oui. Mélangés : même pas en rêve.

Je lance un regard à Evan par-dessus mon menu et surprends son sourire. Évidemment ! Les femmes avec lesquelles il déjeune habituellement doivent se nourrir de salade verte et d’eau gazeuse. Mon plat – une piccata1 servie avec du riz – se trouve sans nul doute en dernière position sur la liste des recommandations des diététiciens. Selon moi, manger est avant tout un plaisir. Avis partagé par Maureen, ce qui nous vaut d’ailleurs ce précepte plein de bon sens : Manger avec plaisir fait gonfler le cœur et non le cul. Faux mais déculpabilisant !

Mon avis :

Romance et crampe à l’estomac, c’est possible ??
C’est une super romance prenante, intrigante et tellement drôle. L’auteure utilise le comique de situation à bon escient. C’est plein de quiproquos et de situations cocasses. Dans tout ce mélange, il y a une héroïne qui ne se laisse pas faire et qui est simplement elle-même sans barrière et sans fard. Malgré la malchance, la protagoniste fait preuve de beaucoup d’humour. Je me suis bien marrée et puis l’évolution des personnages est plutôt crédible, rien n’est trop facile
Aly ou catastrophe ambulante / Evan ou Mr strict et coincé !
Aly est la nouvelle secrétaire d’Evan. Elle n’est pas aussi parfaite que la précédente mais elle fait de son mieux pour devancer ses attentes. Seulement Monsieur est un vrai tyran, il n’est jamais content, alors quand Aly lui envoie sa lettre (mail) au Père Noël, c’est comme un acte manqué. Aly est au bout de sa vie. Elle parle de lui dans cette lettre et pas qu’en des termes élogieux, non. Elle le présente plutôt comme un monsieur coincé mais beau gosse. Arrivera-t-elle à effacer la lettre avant qu’il la lise ou perdra-t-elle son job en même temps que sa dignité ?
Deux protagonistes
Ces deux personnages ont su me toucher : Evan avec son côté réservé mais respectueux malgré les apparences, Aly et son côté naturel, passionné et émotif. Ils se complètent, se bousculent, se taquinent (où est-ce simplement l’imagination fertile d’Aly).
Les contraires s’attirent, c’est bien connu. Ce n’est pas pour autant que ça coule de source. Il y a des rebondissements et des moments forts en émotion. Ils m’ont torturée tous les deux mais c’était une douce torture.
L’auteure a su les développer, les rendre attachants et crédibles sans être trop complexes ou alambiqués avec un lourd passif. Ça fait du bien !
Le scénario semble joué d’avance !
En effet, l’auteure écrit dans des termes simples entre le registre courant et le familier. Ses personnages ont de la répartie, les dialogues sont enflammés et passionnés. Le schéma a l’air plutôt simple mais elle a réussi à me faire douter. Je suis joliment surprise.

En résumé : ce fut une très bonne lecture, prenante, amusante et divertissante. J’ai pu faire le vide et me laisser happer par cette histoire et ses personnages frais et attachants.

Note : 4 sur 5.

8 commentaires

Laisser un commentaire