Adieu, mon utérus d’YUKI OKADA

Image de mise en bouche :

Mon avis :

Une très bonne lecture !

C’est une très bonne lecture. J’ai adoré l’histoire même s’il m’a fallu un petit temps d’adaptation avec les dessins (ils ont des têtes de poules ou c’est moi ?). Sinon le sujet est très bien traité, le manque d’empathie de certains médecins (ou peut être une façon de se protéger), le déni et l’acceptation, la peur de la récidive. C’est émouvant et bouleversant. 

Un personnage féminin fort !

Yuki a des saignements mais ils sont anormaux et irréguliers (elle qui était toujours aussi régulière). Elle va consulter, et le médecin sonne le glas : vous avez un cancer de l’utérus. Yuki  prend tout sur elle. Elle sourit, joue la bonne humeur. Fait-elle preuve d’abnégation ou de déni ? La(e) lectrice(eur) l’observe tout au long du récit. 

Son mari, jusqu’alors peu présent dans la vie de famille, à cause de son travail de Mangaka. Il va alors seconder sa femme et se rendre compte de tout ce qu’elle fait au quotidien avec sa petite fille. Elle est tellement mimi.  

Réconfort !

Les scènes avec les autres patientes sont drôles et pleine d’empathie. Elle s’entraide et c’est beau car malgré la maladie et les difficultés, elle se serre les coudes. J’ai vraiment adoré ces scènes.

En résumé : c’est un très bon manga avec un thème dure mais abordé avec douceur et franchise. J’ai adoré même si j’ai eu un peu de difficulté avec les dessins. 

Notation : 18/20

3 commentaires

Laisser un commentaire