Mon avis :

HPI est une série policière française. Elle se passe près de Lille. J’ai été attirée par le personnage assez atypique de Morgane. Elle est femme de ménage, mère célibataire de 3 enfants. Elle n’arrive pas à garder un travail plus de 1 mois. Elle a un rapport conflictuel avec la hiérarchie. Moins elle interagit avec les gens, mieux elle se porte. Elle a un haut potentiel intellectuel et une grande gueule. Le mélange des deux est difficile à gérer au quotidien, mais elle fait aller. Les enfants ont à manger dans leur assiette. Son octogénaire de voisin joue la babysitter quand elle travaille de nuit et gratis. Elle m’a d’ailleurs bien fait rire, elle le remercie de ses services tout en lui disant que ce n’est plus de son âge. Y’a pas à dire : elle n’a clairement pas sa langue dans sa poche ? Le franc-parler est rafraîchissant, l’aplomb d’Audrey Fleurot fait le reste. Son personnage est truculent. 

Tout bascule pour Morgane. Elle fait le ménage dans les bureaux de la police, elle vole une gomme. Oui, c’est la dèche. Elle passe l’aspirateur, butte dans un bureau. Elle fait tomber une pile de documents et là malheur, elle voit les photos d’une scène de crime. C’est plus fort qu’elle, elle furète. Elle fait des liens, écrit sur le tableau… Et puis, elle se tire. La caméra ne nous révèle rien de ce qu’elle a appris. Nous voyions comme elle, mais nous avons au moins deux trains de retard sur ses déductions. 

Le commandant Karadec obsessionnel remarque tout de suite la pile de documents dérangés. Quand il voit leur tableau de bord, il crie. Qui a fait ça ? Tout le monde se regarde, il n’y en a pas un pour répondre. Il se lance dans un visionnage de vidéo de surveillance. Et c’est le début de la confrontation entre le coincé et la langue acérée, leur duo est détonnant et cocasse. Il faut dire que le commandant a bien besoin qu’on le décoince. En attendant, Morgane a fait preuve de jugeote et d’une intelligence impressionnante. Elle a bluffé la commissaire. Celle-ci est dépassée. Sa hiérarchie lui met la pression. La femme présumée coupable du meurtre de son mari est portée disparue. Celle-ci est aussi une membre éminente du barreau. Rien de mieux pour mettre la pression au politicard ! Elle ne sait plus où donner de la tête. Elle est prête à donner carte blanche à Morgane. Mais ce sera à ses risques et périls. Espérons que Karadec saura la tenir en laisse, mais rien n’est moins sûr.

Medhi Nebbou forme un joli duo avec Audrey Fleurot. Le tournage a dû être cocasse. Je suis moins convaincue par le jeu de Bruno Sanches et Bérangère McNeese. Ils se donnent la réplique, mais ils semblent hésitants peu à l’aise. Bruno Sanches reprend du poil de la bête quand il s’agit de se moquer du commandant ou de tourner en dérision la hiérarchie. Je retrouve un peu de Liliane (Katherine et Liliane). La commissaire que l’on voit assez peu finalement reste un personnage froid et distant. Elle a un poste à responsabilité et elle fait face à une hiérarchie machiste. Elle dira d’ailleurs à Morgane : « entre femmes, il faut bien se serrer les coudes ». Si je ne me suis pas attachée à elle, car elle est trop lisse, je comprends la nécessité de se blinder. 

Le synopsis est loin d’être nouveau. Il existe beaucoup de duos où l’un est un consultant l’autre flic ; Tempérance et Booth, Jane et Teresa dans Mentalist, Castle et Kate, etc. Bref, vous avez compris le tableau. Souvent, l’un a une super intelligence souvent accompagnée d’un handicap émotionnel, celui-ci rendant le personnage parfois très antipathique. Ce n’est clairement pas le cas ici. Morgane est empathique, ça ne l’empêche pas de ne pas mâcher ses mots et de remettre les gens à leur place et ceux quelques soient leurs postes et leur pouvoir. Elle va donner de bon coup de pied dans la fourmilière. Les machos vont en prendre plein le derche, mmmh, c’est jouissif ! 

En bref, j’ai été séduite par le jeu d’Audrey Fleurot, tout feu tout flamme. Morgane est une intelligence couplée à une difficulté à gérer la colère et c’est une maman tigresse. C’est aussi l’occasion de relancer les séries policières françaises avec un coup de jeune, d’humour et de problématique sociale qui nous parle. 

Note : 8.5 sur 10.

6 réponses à “Haut Potentiel Intellectuel saison 1 avec Audrey Fleurot”

  1. Avatar de Steven

    J’adore cette série et j’ai déjà hâte de retrouver ce pétillant et explosif duo !

    1. Avatar de Les paravers de Millina

      Comme je te comprends j’ai hâte que la saison 2 soit dispo sur Disney plus. Je l’ai fait découvrir à ma meilleure pote et elle a bien aimé.

  2. Avatar de C'est écrit

    Jaime bien le jeu d’actrice d’Audrey Fleurot, je l’ai trouvé top dans le Bazar de la Charité et les Combattantes!

    1. Avatar de Les paravers de Millina

      Les combattantes me tentent bien ! 😀

      1. Avatar de C'est écrit

        J’ai vraiment bien aimé. Chaque femme est inoubliable!

      2. Avatar de Les paravers de Millina

        Je note !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)