Fragment en guise de mise en bouche :

J’essaie de sourire pour jouer les décontractées, mais mon cœur se met à palpiter quand Chase se rapproche de moi. Il est tellement grand, tellement athlétique dans son jean troué et son tee-shirt noir moulant…

– Avant, je ne pleurais jamais, dis-je avec un geste de la main, même pas pour…

Il sait très bien de quoi je veux parler.

– C’est peut-être pour ça que tu n’arrêtes plus, maintenant.

– Ça va, cette psychologie de bazar.

– D’accord.

Là-dessus, il commence à s’éloigner, mais je ne veux pas me retrouver seule. Avant, je trouvais ça bien, mais c’est fini, je me rends compte que je n’aime plus cela du tout. J’attrape son jean.

– Quoi ?

– Attends, dis-je d’une voix cassée. Tu peux t’asseoir, j’ai mal au cou à force de lever la tête vers toi.

– Je retourne travailler.

Il essaie de dégager sa jambe de mon emprise.

– Non !

Il ne veut pas que je le supplie, non plus ? Je plisse les yeux :

– S’il te plaît !

Mon avis :

Beth a perdu sa sœur lors d’un accident de voiture. Le chauffard était un jeune ado. Cela va bientôt faire trois ans. Depuis, elle vit dans une cage qui se resserre de plus en plus autour d’elle. Elle n’est pas dorée. Elle étouffe. Ses parents la surprotègent. Elle n’y arrive plus. Les goulées d’air se font de plus en plus rares. Elle sort avec Scarlett, la seule chose qu’elle peut encore faire. 

Un soir, elle demande à Scarlett de la couvrir pour pouvoir profiter d’une soirée étudiante. Elle y passe la nuit. Elle rencontre un garçon et pour la première fois de sa vie, elle ose se montrer audacieuse peut-être parce qu’elle ne le recroisera pas. Il n’y a aucune raison. Il est du quartier de Lexington et elle est à l’opposé. Elle passe une folle nuit.

Le lendemain, c’est la rentrée. Comble de l’horreur, ce mec d’une nuit, Chase, est dans le même lycée qu’elle. Elle pensait ne jamais le revoir. Cependant, elle n’est pas au bout de ses peines, car elle apprend que c’est lui qui est responsable de la mort de sa sœur. Cette nouvelle lui fait l’effet d’une claque magistrale. Elle se dégoûte. Certes, Chase a payé pour son crime, néanmoins il reste le meurtrier de sa sœur. Elle est perdue. Elle devrait le détester et pourtant, elle sait que ce qui s’est passé la nuit précédente est plus qu’une simple attirance. Et lui dans tout cela, qu’est-ce qu’il en pense ? 

Elle est traitée avec des pincettes, car sa sœur est morte. Il est bousculé, traité de tous les noms, car il a commis une énorme erreur. 

Ils luttent. Pourtant la culpabilité de cette nuit-là les rapproche. Petit à petit, loin des regards naît une amitié. Si celle-ci était vécue au grand jour, ils se feraient lyncher, ne parlons même pas d’amour. Ont-ils un avenir ? 

Cette relation m’a tout d’abord étonnée et je me suis dit : « Impossible, ils n’ont aucun avenir. Si l’auteure en décide autrement, l’histoire ne serait pas crédible ». Pourtant, elle m’a fait douter, croire au pardon, l’amour peut atténuer les plaies et réparer. Puis, certains développements rendent l’histoire crédible. Le coupable n’est pas toujours celui qu’on croit. 

Erin Watt nous offre une romance prenante, émouvante et perturbante. J’étais à fond derrière les personnages et dans le même temps, il y a cette sensation que c’est contre nature et anormal. Pourtant, l’abaissement des murailles qui protègent le cœur de Beth, la repentance de Chase et d’autres éléments m’ont totalement happée. C’est un coup de cœur.  

L’intrigue m’a fait penser à un autre livre mais impossible de mettre le doigt sur le titre.

Chanson à écouter pendant la lecture : Caroline de Maneskin. 

D’autres avis sur la toile : Les Lectures d’Hatchi, la citadelle de mes lectures, my bo0ks, Alice Neverland, fantasy books addict, Les Jolies Lectures De Papier, By Kimysmile, Games Of Books, Enairolf, Le Temps d’une Chronique, Luxnbooks, evalya et Les Miss Chocolatine bouquinent.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)