Extrait audio :

Mon avis :

J’ai bien aimé découvrir la plume d’Agnès Martin-Lugand. J’avais envie de me replonger dans un de ces livres. Écouter ce titre, c’était l’occasion de me replonger dans son univers. 

Cette fois, c’est un récit à deux voix, un homme et une femme tous deux dansent avec la mort. L’un la veut plus que tout, l’autre l’a accepté. Madeleine aime la vie. Elle s’accroche. Elle va profiter, jusqu’à ce que la mort vienne toquer à sa porte. Elle est présente pour sa fille. Cependant au quotidien, cela devient de plus en plus compliqué. Heureusement, elle est entourée de sa famille, sa fille et son ex-mari et meilleur ami. Quand sa santé se dégrade, elle finit par laisser le travail. Elle est plus que jamais proche de sa fille. Sa fille la fixe et se retient. Que veut-elle ? 

L’homme, Joshua, quant à lui, est obligé de partager son espace vital avec son fils. Il est taciturne. Dépressif. Enfermé. Alcoolique. Son fils éclate sa bulle. Il maintient les démons de son père à distance. Son père n’a plus écrit de partitions depuis longtemps et a plongé dans le démon de l’alcool. 

Leur chemin semble amener à se croiser ; mais comment et par quel miracle ? Qu’est-ce qui lie ses deux personnages ? 

Yann Sundberg et Bénédicte Charton donnent de la voix à cette histoire déraisonnable. Bénédicte Charton a une tonalité de voix éraillée qui m’a plu. Elle souligne la fragilité de Madeleine et sa détermination. Quant à Yann Sundberg, il a un rythme calme et posé. L’attente d’une vie avec peu d’espoir. Plus de but. Un cœur brisé.  

En résumé, cette écoute m’a énormément plu. Un récit répond bien à son titre.  Un drame, une belle histoire et des serrements de gorge !

Note : 4 sur 5.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)