Citation en guise d’avant-goût :

Elle hoche la tête tout en buvant quelques gorgées.
– J’ai lu ça dans un livre du Grand Salon.
– Combien en as-tu lus ?
– Tous.
– Qu’est-ce que tu as appris d’autre ?
Elle repose sa tasse vide et s’assied sur le comptoir.
– Le café le plus cher du monde vient d’Indonésie. Les grains doivent en être mangés et digérés par une civette.
Je ne m’attendais pas à ce genre de précision.
– Quoi ? Ils recueillent les crottes de civette ?
Elle fait oui de la tête.
– Et les gens sont prêts à payer des fortunes pour cette merde?
– C’est comme ça avec les gens riches. Un jour tu pourrais en faire partie. Je te vois déjà boire du café de merde sur ton gigantesque yacht.

Mon avis :

Après avoir lu et adoré Jamais plus et November 9 de Colleen Hoover, j’avais hâte de me lancer dans ce nouveau roman de l’auteure. Elle a décidé de sortir de sa zone de confort en écrivant une romance surnaturelle. Malheureusement, ça ne l’a pas fait avec moi. Je n’ai pas retrouvé le piquant de sa plume ni le côté passionné de ses personnages. Elle est pleine de douceur. C’est comme si l’histoire d’amour entre Leeds et Layla est une évidence. Layla est l’âme sœur de Leeds, tout commence en une nuit et depuis, ils ne peuvent plus se lâcher. Leeds a besoin de Layla et inversement… 

Leur bonheur est total, puis un événement tragique change tout. À la suite à cela, Leeds ne reconnaît plus Layla. Elle n’est pas la femme dont il est tombé amoureux. Son comportement est différent ici. Il reste plus par culpabilité et souvenir de ses sentiments, mais il ne l’aime plus comme avant. Il est rongé par cette situation. Il décide de l’emmener dans l’auberge où ils se sont rencontrés en espérant retrouver sa Layla. 

Ce stratagème va-t-il réussir ? Cette auberge est en vente, néanmoins il semblerait qu’ils ne soient pas seuls. Un fantôme vient corser leur quête. 

 En écrivant cette chronique, je me dis que ce récit réunissait de bons ingrédients. Pourtant, ma lecture s’est avérée agréable. Sans doute, à cause du déroulement qui ne m’a pas surprise. Les éléments paranormaux de cette histoire ne se sont pas intégrés au paysage. Les personnages ainsi que l’histoire n’ont pas réussi à me happer plus que ça. Je n’ai pas vraiment accroché aux personnages. 

En résumé, c’est une lecture agréable avec de bons ingrédients, mais elle manque de piquants. J’espère que Colleen Hoover continuera d’explorer de nouveaux horizons. Changer est une bonne idée, elle réussira sans doute à me happer la prochaine fois.   

Notation :

Note : 3.5 sur 5.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)