Fragment de livre en guise de mise en bouche :

Installées à même le sable, une table et quatre chaises en plastiques brûlées par le soleil servaient de bureau à Julie lorsque la chaleur cognait trop fort sur Care for Calais. Elle terminait à l’instant une conversation téléphonique houleuse et, pour la première fois Adam put la découvrir sans son sourire si rassurant.

– Bonjour, Julie. Ce n’est pas le bon moment peut-être ?

Elle respira une fois à pleins poumons comme on tourne une page, histoire de passer au chapitre suivant. Et le sourire réapparut.

– Désolée, Adam. Encore une association anglaise qui veut la liste des enfants isolés. Ils promettent de venir en chercher une cinquantaine, mais des gosse, on en a près de mille. Je suis censée choisir comment ? Pourquoi l’un plutôt que l’autre ? C’est beaucoup d’espoir à faire miroiter. C’est la troisième fois que j’actualise cette liste et jamais personne n’est venu jusque dans la Jungle. Et les regards des enfants qui pensaient fuir cet endroit et à qui je dis que c’est annulé, qui se les tape ? Ma pomme !

Mon avis :

Je suis vraiment passée à un cheveu du coup de cœur. 

Ce livre est inclassable. 

Olivier Norek traite l’immigration avec ce qu’il faut d’humanité pour que la(e) lectrice (eur) se sente concerné(e) et impliqué(e). 

Adam est un soldat du régime. Il ne croit plus en son gouvernement. Il rejoint la résistance. Mais quand un de ses camarades est arrêté, il risque de se faire démasquer. La torture délie bien des langues. Heureusement, il avait paré à toutes éventualités. Nora, sa femme et sa fille Maya sont prêtes à quitter le pays. Il les rejoindra plus tard, il va couvrir leurs arrières. Elles auront plus de chance de s’en sortir. Les péripéties ne font que commencer. Ils ont prévu de se retrouver à la Jungle de Calais, puis direction : « Youké ». Reste plus qu’à croiser les doigts. Seront-ils tous au rendez-vous ? 

L’auteur voyage de point de vue en point de vue ; de Nora à Adam en passant par Bastien, un policier muté à Calais. À leur côté, la(e) lectrice (eur) découvre la jungle. Ils vivent les uns sur les autres. Les viols, la prostitution d’enfants sont leur lot quotidien et pourtant cette étape est loin d’être la plus infernale de la traversée. C’est presque le plus ignoble dans tout cela. Comment des êtres humains peuvent-ils s’infliger cela ? La jungle est un territoire off limit pour la police, ce qui s’y passe n’en sort pas et ne concerne personne. Heureusement, il y a des policiers comme Bastien qui ne se limitent pas à ses simples tâches et il est prêt à tendre la main. 

J’ai lu un essai sur la question du voyage à travers la Méditerranée par les migrants et j’ai retrouvé quelques éléments dans ce récit. Ce récit reste une fiction, mais ses similitudes le rendent plus réel… Bouh ! J’en frissonne, mon cœur a été plusieurs fois tordu et serré au cours de cette lecture. 

En résumé : c’est un livre poignant, humain, j’avais une boule dans la gorge en parcourant ses lignes.

D’autres avis sur la toile : Lettres-it-be, le cygne noir blog, Les cibles d’une lectrice à visée, EmOtions, Sphinxou, la caverne du polar, A la page des livres, A vos livres, Fairy Stelphique, Alex-Mot-à-Mots, Laure LiseuseHyperfertile, The cannibal lecteur, Du calme Lucette, paikanne, DesLivresEtMoi7, Nathalie M, Ju lit les Mots, bouquinovore, Les pages qui tournent, Asatru blog, Ma biblio 1988, bookine, mes echappees livresques, Carnet de lecture, Loraillou, Bouquinovores, helenoooouuuu, elle-m-lire, La Papivore, Aziqui lit, Ce litterature officiel, Melle cup of tea, la liseuse et la theiere, A book catcher, Sometimes a book, Le_blog_de_Yuko, Les petits livres de Lizouzou, La tasse ebrechee, Miss Chocolatine bouquinent, Livresque78, Eloselivre, Anouk library, MaudIris, Nessa livresque, Mlle Alice, Domi C lire, De quoi lire, Antre de Mhiryo, Le sentier des mots, les lectures de knut et Mel_Books.

Il a fait du bruit :D.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)